1- Pour continuer d’assister au renouveau lillois ?

« On vit une période positive et c’est tant mieux. À Bordeaux, on a remporté notre premier match à l’extérieur de la saison. En face, ce n’était quand même pas n’importe qui. Inutile de dire que ça nous a fait beaucoup de bien. On reste sur deux succès consécutifs. Cette nouvelle dynamique nous permet aussi de prendre confiance. Mentalement, tout va donc forcément mieux. Qu’est-ce qui a changé depuis que Patrick Collot est devenu l’entraîneur intérimaire ? Je ne sais pas. Il y a peut-être un effet psychologique. Nous nous sommes aussi remis en question. Inconsciemment, on fait sans doute plus d’efforts sur le terrain. »

161207Amadou1.jpg

2- Parce qu’un vent de fraîcheur souffle sur le LOSC

« Plusieurs blessés sont revenus quasiment en même temps . Ça a aidé l’équipe à aller mieux. Quand on se remet d’une blessure, on a toujours plus de jus que les autres. Nicolas De Préville ? Il fait justement partie de ces joueurs-là. Après avoir été embêté par des pépins physiques en début de saison, il est de retour et reste sur deux buts consécutifs. On sait tous comment fonctionne un attaquant : quand il commence à marquer, il s’inscrit dans une sorte de spirale positive. Espérons qu’il enchaînera un troisième but contre Montpellier. C’est un joueur de qualité qui apporte un vrai plus. »

161207Amadou.jpg3- Parce que le chat noir est parti ?

« Au-delà de notre début de championnat raté, on n’a quand même pas eu beaucoup de chance cette saison. Mais à un moment donné, la roue tourne forcément et la réussite revient dans notre camp. Je prends l’exemple de ce penalty bordelais qui tape la barre. Je suis sûr qu’il y a quelques semaines, il aurait été au fond et nous n’aurions pas gagné ce match. Bon, après, il faut savoir qu’on a nous aussi touché la transversale ce soir-là, mais cette fois, elle ne nous a pas été défavorable. Alors on en profite. »

4- Pour effacer le 3-0 de l’an dernier

« Je ne savais pas que le LOSC n’avait perdu qu’un seul de ses 8 derniers matchs (de Ligue 1) contre Montpellier. Et encore moins que cette défaite-là fait référence à celle de la saison dernière. Car je m’en souviens bien de ce 3-0 (le 27/02/16, dernière défaite du LOSC de la saison 2015-2016 en Ligue 1). Ce soir-là, on n’y arrivait pas. En face, Montpellier s’est montré très réaliste et avait logiquement gagné, même si je juge le score assez sévère quand même. Il n’y a pas de sentiment de revanche aujourd’hui, juste l’envie d’enchaîner. Et puis on est à la maison, c’est quand même différent. »

5- Pour se mesurer aux tombeurs du PSG

« Ce sera compliqué, surtout quand on sait qu’ils viennent de mettre 3-0 au PSG. Je n’ai pas regardé ce match, nous étions à l’hôtel, juste avant de jouer Bordeaux. Mais j’avoue avoir été très surpris par le score. On va devoir faire très attention à cette équipe et à ses joueurs offensifs. Car ils vont venir avec un maximum de confiance, ça c’est clair. J’espère même qu’ils frôleront l’excès de confiance. Mais ce n’est pas parce qu’ils en ont mis trois au PSG que ce sera facile contre nous. De toute façon, on n’aborde pas un match contre Paris comme on prépare Lille. »


161207Amadou2.jpg

…Et pour continuer à voir Ibrahim monter en puissance

« J’ai eu du mal à retrouver mon niveau suite à mon opération (pubis) de l’été dernier. Et puis je n’avais pas participé à toute la préparation. Mais le coach me faisait jouer car il avait confiance en moi, même si je n’étais pas à 100%. »

« Aujourd’hui, je ressens nettement moins la douleur, je reçois les soins qu’il faut pour qu’elle disparaisse totalement. En tout cas, mes sensations sont bien meilleures. Du coup, je me sens plus léger et rapide dans mes courses et ça se ressent dans mon jeu. Je monte en puissance. »

« Qu’est ce qui me manque pour franchir un palier ? Je dois encore progresser dans pas mal de domaines et notamment dans ma capacité à me montrer plus décisif, à marquer des buts, à donner des passes décisives, à apporter un vrai plus offensif. Je ne me compare pas à lui, mais j’aimerais m’inspirer de la progression qu’a connue Idrissa Gueye avec le LOSC. » 

LOSCFR_1980x380_7.jpg