On fait les présentations ?

Anissa : « Je m’appelle Anissa Dellidj, j’ai 22 ans et je vis à Seclin. À côté du foot, je travaille auprès des enfants d’une école primaire, mais je réfléchis actuellement à une nouvelle orientation. »

Justine : « Moi, c’est Justine Bauduin, j’ai 21 ans et je vis également à Seclin. En dehors du LOSC, je suis étudiante en troisième année de licence de chimie, à Lille. »

160303AnissaJustine2.jpg

De Seclin au LOSC via Templemars

160303AnissaJustine1.jpg

Justine : « Je connais Anissa depuis plus de dix ans, puisqu’on jouait dans le même club de foot (mixte) à Seclin. Étant donné que nous avons un an d’écart, nous évoluions dans la même équipe une saison sur deux. On s’est ensuite retrouvées à Templemars. Quel type de joueuse est Anissa ? Une footballeuse très combative, qui ne va jamais rien lâcher. »

Anissa : « Justine a tout dit, on se connaît depuis nos années communes à Seclin. Nous sommes aujourd’hui les deux plus anciennes du groupe. Sa plus grosse qualité sur le terrain ? Une super patte gauche, précise et puissante à la fois, mais aussi un crochet d’enfer. »
 

Le virus du ballon rond dès la cour de récréation

Justine : « J’ai grandi dans un environnement passionné de foot. Mon grand frère le pratiquait en club, à Seclin, là où mon père entraînait. J’ai donc pris ma première licence à l’âge de 4 ans, avec les garçons. Car jusqu’à 12 ans, le foot est mixte. À ce moment-là, je suis partie chez les filles, à Templemars. »

Anissa : « Pour ma part, j’avais beau avoir des copines à l’école, je passais toutes mes récrés à jouer au foot avec les garçons dans la cour. J'y prenais de plus en plus goût, je progressais, si bien qu’au fur et à mesure, je commençais à être choisie dans les premiers lorsqu’on formait les équipes (sourire). J’ai alors demandé à mes parents de m’inscrire en club, mais ils repoussaient toujours à la rentrée d'après. Je n’ai finalement pu débuter qu’à 10 ans, à l’US Seclin aussi. C’est assez tardif, c’est vrai. »

160303AnissaJustine25.jpg

Plus qu’un club, une famille

Justine : « C’est Jules-Jean Leplus (vice-président de LOSC Féminines) qui est venu me chercher chez les garçons de Seclin. J’ai notamment choisi Templemars pour la proximité, à 10 minutes de chez moi. Et puis j’ai tout de suite apprécié ce côté familial. Je m’y suis toujours bien senti. À aucun moment je n’ai eu la volonté de partir. De toute façon, on sait très bien qu’il est très difficile de vivre uniquement du foot féminin. J’ai donc toujours privilégié les études. »
160303Anissa.jpg
Anissa : « Plusieurs clubs féminins m’avaient proposé de les rejoindre. Mon choix s’est finalement porté sur Templemars parce que Jules-Jean s’est vraiment montré le plus intéressé. Et puis je n’avais entendu que de bons échos sur ce club. Il faut savoir qu’à l’époque, je redoutais énormément de quitter le foot mixte. J’y suis d’ailleurs resté le plus longtemps possible. »

Un état d’esprit à perpétuer

Justine : « Je ne pense pas bénéficier d’un rôle particulier du fait de mon ancienneté dans le groupe. Je n’ai aucune expérience en D1, contrairement à certaines de mes partenaires. Le coach me considère comme n’importe quelle joueuse. Après, il est clair que j’ai toujours aimé mon club, son état d’esprit, sa mentalité, même si on sait qu’il sera amené à évoluer à l’avenir, à grandir. »160303Justine.jpg

Anissa : « Je n’ai pas non plus de statut, même s’il existe une certaine forme de respect du fait de notre ancienneté. J’ai l’amour du maillot, ça c’est sûr. Je préfèrerais même arrêter le foot que de changer de club. Évoluer dans cet environnement amical est très important pour moi. C’est même l’une des raisons pour lesquelles ma mère et moi avions choisi Templemars, à l’époque. Alors bien sûr, au fil des années, on est monté de niveau, l’esprit a donc évolué, mais je me permets parfois de rappeler qu’à la base, nous sommes un club familial. »

Un nouvel écusson chargé de prestige

Anissa : « Le club a pas mal grandi cet été, ne serait-ce qu’en termes d’infrastructures. Désormais, on ne s’entraîne plus qu’une fois par semaine à Templemars. Le reste du temps, nous sommes au Stadium ou au Domaine de Luchin. J’ai toujours été supportrice du LOSC. J’éprouve un vrai sentiment de fierté quand je porte ces couleurs. La première fois, ça fait bizarre, tu te dis que ce maillot, tu aurais pu l’acheter toi-même et le porter à l’entraînement. Mais en fait, non, c’est celui de ton club, celui que tu portes en matchs… »

Justine : « Anissa a raison. Et puis nous jouons maintenant avec l’écusson du LOSC, on ne peut pas faire n’importe quoi. Il faut rendre fiers les gens qui nous supportent, qui sont de plus en plus nombreux à venir nous voir. En termes d’organisation, on a connu pas mal de changements, c’est vrai. Nous avons désormais un kiné et un médecin à notre disposition, au Domaine de Luchin. Du coup, on est mieux préparées, plus rapidement soignées. Il existe aussi une plus grosse concurrence au sein de l’effectif. »

Merci aux deux joueuses pour leur gentillesse et leur disponibilité.

160303AnissaJustine.jpg
 


 

160303Justine3.jpgJustine Bauduin

21 ans
Née le 18/08/1994 à Seclin
Milieu de terrain
Clubs : Seclin, Templemars, LOSC



160303Anissa3.jpgAnissa Dellidj

22 ans
Née le 06/04/1993 à Seclin
Attaquante
Clubs : Seclin, Templemars, LOSC