Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

« Ce qu’il nous a manqué ce soir ? De jouer tout le match comme on l’a fait en deuxième période. On a trop respecté cette équipe en première mi-temps, ce qui l’a mise en confiance. Les Intéristes marquent sur une belle action conclue par un exploit individuel. Ensuite, ils ont très bien défendus, en nombre, dans les 30 mètres, avec du vice et de l’expérience. Je pense qu’on méritait d’égaliser. Les Italiens ont fait preuve de beaucoup de réalisme : c’est la marque des clubs de ce niveau. »

« Le point positif est d’avoir su imposer du jeu en deuxième période pour essayer de revenir. On a été mieux en changeant notre système. On a plutôt bien défendu et bien attaqué. En première période, les côtés étaient ouverts, mais on manquait cruellement de présence dans la surface. Moussa était seul, il était donc plus facile de défendre sur lui. En deuxième période, on s’est montré plus dangereux car on mettait du nombre devant. »

«  On s’est mis en difficulté mathématique dans cette poule. À défaut de ne pas gagner, nous aurions aimé ne pas perdre. Rien n’est perdu pour autant. Seulement, il va falloir gagner les points à l’extérieur. On ira à l’Inter pour faire l’exploit. On est les derniers de la poule, on n’a plus rien à perdre sur les prochains matchs. »

Claudio Ranieri (Entraîneur de l’Inter Milan)

« L’équipe a très bien réagi ce soir, cette victoire nous fait du bien. On a fêté le but sur le terrain jusqu’au banc, ce qui prouve la mentalité positive de mes joueurs. Le fait est que tout a bien tourné pour une fois de notre côté, malgré la mauvaise passe qu’on traverse en championnat. Je voulais éviter la même fin qu’à Catane, j’ai donc laissé les trois attaquants devant pour ne pas déséquilibrer mon équipe. Je suis très satisfait ce match. On a soigné la défense, surtout quand le LOSC a joué le tout pour le tout pour revenir. Julio Cesar a aussi repoussé quelques tirs dangereux. Retrouvons maintenant cette même réussite dans le Calcio, en nous appuyant sur des joueurs de retour comme Sneijder. »

Aurélien Chedjou (Défenseur central du LOSC)

« Nous n’avons pas réalisé un mauvais match, même si ça reste frustrant de l’avoir perdu. Sur le contenu, on est globalement satisfait, seulement, cela ne nous fait pas avancer dans la compétition. Mathématiquement, tout reste encore envisageable. Evidemment l’espoir devient mince. Mais quand on regarde ce qu’on a produit en deuxième mi-temps, on peut espérer réaliser un joli coup à Milan voire à Moscou. Ce sera compliqué, aucune équipe n’est imbattable. En première période, il nous a manqué du rythme, on a peut-être trop respecté cette équipe de l’Inter Milan. On a joué notre jeu, malgré tout en face il y avait de la qualité. Le fait que certains découvrent la compétition cette année est sans doute la différence par rapport aux expérimentés joueurs italiens. »

Joe Cole (Attaquant du LOSC)

« La Champions League offre pas mal de frustration pour le club depuis le début de la compétition. Je pense que nous pourrions disposer d’encore plus de points que nous en avons. Mais nous avons un groupe avec une bonne mentalité, qui ne lâche rien et qui va se battre jusqu’au bout dans cette phase de poules. Si on continue à fournir des efforts de la sorte, on peut encore espérer une qualification. On a essayé de chercher les solutions durant ce match. Peut-être qu’il nous a manqué un peu d’expérience pour les trouver. Il faut continuer de provoquer la chance. »