Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

« Ce soir, nous n’avons pas été bon du tout, pour ne pas dire très mauvais. On a sauvé le principal avec l’égalisation de dernière minute. Mais on n’a pas joué et si on continue comme ça, on ne se qualifiera pas. On s’en est sorti par deux fois grâce à Ludo (Obraniak), c’est tout. On a l’impression qu’on gère le prochain match, mais on ne fait rien à fond, c’est ça le vrai constat. Je n’ai vraiment pas aimé la prestation de mes joueurs, hormis les jeunes, qui ont respecté les consignes. Quand on est mené au score au bout de onze minutes, comme c’est le cas régulièrement dernièrement, ça devient compliqué. Surtout, on n’est pas à l’abri de prendre un but « coupe d’Europe » comme ce fut le cas.

Désormais, il reste deux matchs et six points à prendre. Les points positifs ? Y avoir cru jusqu’au bout, avoir su égaliser et s’en sortir sans blessés, c’est à peu près tout ce qu’il faut retenir. Au moins, retrouvons notre jeu et si nous devons perdre, tombons les armes à la main. On n’a pas joué notre football, il n’y avait pas de jeu à une touche de balle, pas de mouvement, bref pas grand-chose du tout. Ça ne passera pas contre Brest dimanche si on évolue de la sorte. Il y avait moyen de mettre le Levski beaucoup plus en difficulté. Malgré tout, on est la première équipe française à prendre des points ici. Mais la manière de l’engranger fut catastrophique. »

Yasen Petrov (Entraîneur du PFC Levski Sofia)

« D’abord, je tiens à remercier le public pour son soutien. C’était un bon match pour nous. Malheureusement, on n’a pas su tenir le résultat et rendre nos supporters heureux. Pour moi, notre équipe méritait la victoire mais c’est comme ça. Le football est un jeu fait d’erreurs. On en a fait deux, c’est dommage, même si dans l’ensemble, ça reste mérité pour l’équipe adverse de s’en sortir avec le nul. Le LOSC a essayé d’égaliser par des centres ou des coups de pieds arrêtés et finalement, c’est le remplaçant qui marque contre son camp. Ce n’est pas de chance car avec lui, on voulait fermer le match. Néanmoins, on a été fier de montrer un beau visage contre Lille, une équipe de grande qualité. »

Pape Souaré (Défenseur du LOSC)

« Je suis vraiment satisfait d’avoir réalisé mes débuts avec le LOSC. Le coach m’a donné sa confiance et je devais lui rendre. J’étais particulièrement ému à mon entrée sur la pelouse. Heureusement, mes partenaires m’ont aidé à me concentrer et m’ont bien guidé durant toute la partie, en me parlant sans cesse. J’ai essayé de jouer libéré, à l’image de ce que je propose à l’entraînement, au poste d’arrière gauche, comme en sélection, même si je suis défenseur central de formation. Concernant le match en lui-même, il a été loin d’être simple, avec une grosse ambiance dans les tribunes. Les Bulgares étaient très motivés, mais nous sommes parvenus à récupérer un point sur le fil, c’est bien là l’essentiel. »

Franck Béria (Défenseur latéral droit du LOSC)

« Il y a tout un tas de raisons qui font que dans le jeu, nous avons été plutôt moyen. Après, il est important de retenir le positif, à savoir que nous sommes revenus au score dans l’adversité. Les erreurs individuelles peuvent arriver à tout le monde et malheureusement ce soir, c’est tombé sur Aurélien (Chedjou). Il a fallu contenir malgré tout un Dembélé très costaud physiquement. On a su à peu près le faire, ce qui montre notre implication et notre mental. On a réussi à s’accrocher. Sur notre égalisation, je suis à la réception du centre de Ludo (Obraniak). Et pas de chance pour mon défenseur, qui venait d’entrer en jeu pour justement bien défendre de la tête, il marque contre son camp. Après le match aller, on savait que ça allait être compliqué. Maintenant, à nous de monter notre niveau dans toutes les compétitions. »