Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

Rebondir dès dimanche. « Nous avons bien débriefé le match contre l’Inter (0-1) pendant toute cette semaine. Outre la frustration du score, le sentiment des joueurs a confirmé ce que je pensais, à savoir que nous avons plutôt livré une bonne prestation et que nous aurions pu prendre un point. On a terminé la phase aller. Malgré un calendrier difficile, on garde espoir. Nous sommes loin d’être éliminés.

Cibler les qualités de l’adversaire. « Que ce soit l’OL ou le LOSC, les deux équipes possèdent des compétiteurs qui seront désireux de retrouver le goût de la victoire après une défaite. Cette équipe lyonnaise est dangereuse. On le sait d’autant mieux qu’on connaît bien Michel Bastos, un garçon capable, sur un coup de génie, de délivrer de bons ballons à ses attaquants. Je ne suis pas surpris par le début de saison lyonnais. Au delà du talent de ses joueurs, cette écurie dégage un esprit collectif, une âme, une solidité qui fait sa force. »

Objectif podium ! « Cette formation lyonnaise reste également sur quelques résultats moyens à l’extérieur. Comme toutes les équipes, elle possède des faiblesses. À nous d’être capable de nous imposer à domicile. L’enjeu est  intéressant, il consistera à grimper sur le podium en cas de succès. Quelque part, nous nous apprêtons à livrer un nouveau match de Champions League. Je pense que c’est la bonne affiche après notre défaite devant l’Inter. »

De Melo sur le retour. « Tulio va bien, il piaffe d’impatience de retrouver le groupe pour la compétition. Même s’il n’a repris l’entraînement collectif que depuis peu, il est totalement guéri et possède un bon niveau physique. Nous allons avoir besoin de lui, c’est sûr. »

Rio Mavuba (Capitaine du LOSC)

Revanchards pour la phase retour. « Face à l’Inter, nous étions plus satisfaits de la deuxième mi-temps que de l’ensemble de la copie rendue. Il y a bien sûr de la déception, mais il en ressort que nous pouvons concurrencer cette équipe-là. Que ce soit l’Inter, le CSKA ou Trabzon, ils ne sont pas meilleurs que nous, même si à l’heure actuelle, on manque de points. En Champions League, nous avons toujours été punis à chaque fois que nous passions à travers un duel ou un marquage. C’est une question de petits détails qui se payent cash. »

Gare aux Gones. « Lyon sort d’une déconvenue à Madrid. On se doute bien qu’ils auront à cœur de réagir et montrer un autre visage. On les rencontre maintenant, cela va être compliqué, mais ça l’aurait été dans tous les cas. On s’attend à un gros match. Il faudra veiller à ne pas se mettre en danger quand nous aurons le ballon à travers les contre-attaques. Certains joueurs sont très en forme comme Jimmy Briand, Bafé Gomis, Michel Bastos, sans parler de Yohan Gourcuff et Ederson qui reviennent. »

LOSC-OL, c’est ce dimanche (21h) au Stadium Lille Métropole.