David, bonjour. Trois ans après ton passage au PSG, tu retrouves le championnat de France en t’engageant avec le LOSC. Pourquoi ce choix ?

Pour moi, le LOSC compte parmi les grands clubs français jouant régulièrement les premiers rôles en Ligue 1. Sur la scène européenne, le club se qualifie presque tous les ans pour une coupe d’Europe, le genre de compétition que tout footballeur désire disputer.

Que connais-tu du LOSC ?

Je me souviens des matchs que j’ai pu disputer contre le club lorsque je portais le maillot du Paris Saint-Germain. Dans l’équipe, j’ai côtoyé Mickaël Landreau et Pierre-Alain Frau par exemple, deux anciens partenaires du PSG.

Penses-tu qu’ils vont t’aider dans ton intégration ?

C’est certain. Nous avions de bonnes relations lorsque nous défendions les couleurs de Paris. J’espère qu’ils m’aideront à m’intégrer à l’équipe, au moins au départ. Je ne me fais aucun souci pour ça. Ce sont de bonnes personnes, des amis. Il est important pour moi de vite me fondre dans le collectif, histoire de commencer à jouer rapidement et d’aider mon équipe à gagner le plus de matchs possibles.

Quels sont tes objectifs avec le LOSC ?

Que ce soit avec Bruges, Paris ou la Lazio, j’ai déjà gagné pas mal de trophées. Au LOSC, j’espère tout naturellement en ajouter de nouveaux à mon palmarès. Dès cette saison, je souhaite aider ma nouvelle équipe à remporter un titre, par exemple la coupe de France, ou bien d’aller le plus loin possible en UEFA Europa League. Nous avons tous des rêves, alors essayons de les concrétiser. Tout est possible en football.

Tes grands débuts avec le LOSC pourraient se dérouler dès le prochain match… pour le derby, face au RC Lens.

Effectivement, j’ai vu que c’était notre prochain adversaire. Je me souviens bien de l’atmosphère qui règne à Bollaert. Bien sûr, je ne sais pas si je serai titularisé d’entrée de jeu, mais je me sens prêt physiquement. Il m’appartient désormais de m’intégrer rapidement à l’équipe, pour montrer à l’entraîneur et à mes partenaires que je suis apte. C’est pour ça que je suis ici.

Toi qui as connu la Premier League, le Calcio ou la Bundesliga, notamment, quelles différences fais-tu entre la Ligue 1 et les autres championnats européens ?

La Ligue 1 fut le premier grand championnat de ma carrière. Ici, le jeu va vite, les contacts sont physiques et il y a beaucoup de duels. Pour moi, c’est un championnat très relevé, l’un des tous meilleurs au monde. J’ai beaucoup appris pendant mes deux saisons passées à Paris. J’y ai d’ailleurs vécu de bons moments.

David, que peut-on te souhaiter pour cette saison ?

J’espère que nous engrangerons un maximum de points en Ligue 1 pour terminer le plus haut possible au classement. Comme j’ai déjà pu l’évoquer, essayons de concrétiser nos rêves les plus fous. Je veux bien sûr remporter des titres. Venir au LOSC est pour moi un challenge et j’ai très envie de prouver que j’ai fait le bon choix.

Merci David Rozehnal, et bienvenue au LOSC.