Carrousel_Billetterie_[LOSC_MONTPELLIER]_1980x380_parrainage_0.png

 

PARCE QUE… Le LOSC est en feu !

Grâce à sa victoire à Guingamp (0-2) le LOSC a conforté sa deuxième place. Il a même grapillé 3 points à Lyon, défait à Nice. Deuxième meilleure attaque, les Dogues sont invaincus en championnat en 2019. Avec la réception de Montpellier, le LOSC compte sur vous pour poursuivre sa belle série et conforter sa place de dauphin qualificative pour la Ligue des Champions. Une grosse ambiance en tribunes et du spectacle sur le terrain : face à Nice lors du dernier match à domicile (victoire 4-0), les joueurs et le public ont mis le feu. On remet ça dimanche ?

P10 RAISON 1_0.JPG
 

PARCE QUE… Il y a la BIP-BIP… mais pas que.

Le temps d’un instant, oublions la BIP-BIP car une nouvelle pépite s’affirme à la pointe de l’attaque. Venu du Sporting CP, à 19 ans, Rafael Leão est l’un des plus grands espoirs du Portugal à son poste. Avec sa taille (1m88), il est doté d’un bon jeu de tête. Tout en étant capable d’être aussi rapide que technique. Surtout, il a déjà inscrit 7 buts dont 6 lors de ses 7 derniers matchs en championnat. Alors après la BIP-BIP, place à la BLIP-BLIP ?

P10 RAISON 3 LEAO_0.jpg
 

PARCE QUE… Ikoné Montpellier.

Barré par la concurrence au PSG, le Titi Ikoné était parti trouver du temps de jeu au MHSC. Dans l’Hérault, le jeune milieu de terrain apprendra les rouages de la Ligue 1. Après 18 mois en bleu et orange (3 buts, 2 passes décisives), Ikoné devient un Dogue. Et dans le milieu de terrain lillois, le natif de Bondy (comme Mbappé) a les crocs. Il a joué 24 matchs sur 24 en Ligue 1, et délivré 5 passes décisives dont 3 lors des 3 dernières journées. Ikoné, c’est le complément parfait de notre ligne d’attaque. Ce dimanche, coach Galtier comptera sur lui pour trouver la faille face à Montpellier, son ancienne équipe.

P10 RAISON 2 IKONE_0.jpg
 

PARCE QUE… On veut jouer à Docteur Maboul.

Ce match c’est aussi un duel entre deux parties anatomiques essentielles au footballeur : Pied vs Mollet. Débarqué tardivement dans le Nord cet été, puis légèrement blessé, Jérémy Pied a gagné du temps de jeu. Dans un rôle de “supersub” ou parfois comme titulaire, l’ancien ailier reconverti latéral se montre très intéressant. Auteur déjà de 2 passes décisives en 2019 (face à Amiens et Nice), Pied en a … sous la semelle. À Montpellier, Florent Mollet est le métronome du milieu de terrain. Avec déjà 4 passes décisives en 18 matchs joués, le sosie officiel de Paul Scholes régale la Paillade.

raison 5.jpg

Carrousel_Billetterie_[LOSC_MONTPELLIER]_1980x380_parrainage_0.png