PARCE QUE… chacun a appris de ses erreurs

Tous les joueurs et entraîneurs vous le diront : une saison compliquée qui se termine bien représente un socle sur lequel bâtir la prochaine. Le LOSC et Strasbourg, (17e et 15e avec 38 points lors de l'exercice précédent) ont su identifi er leurs axes d’amélioration. Alors autant dire qu’à l’heure de relancer la machine, ils ne sont pas près de reproduire deux fois les mêmes erreurs. Si nos Dogues pointent leur museau sur le podium, Strasbourg étonne quant à lui son monde avec une surprenante septième place. De quoi rêver de l’Europe pour ces deux villes frontalières ? Doucement, doucement, on n’en est pas encore là…

1811075.png
 

PARCE QUE… deux grosses artilleries s’affrontent

Quand la troisième meilleure attaque de Ligue 1 Conforama fait face à la quatrième, ça canarde ! Qui du LOSC (21 buts) ou du RCSA (20 réalisations) parviendra à dégainer le premier ? Les cartouches Nicolas Pépé et Jonathan Bamba (15 buts) devront se montrer plus rapides que celles de l’autre duo d’artilleurs Lebo Mothiba et Nuno Da Costa (11 buts). Comme dans tout bon western qui se respecte, la première balle sera sans doute la bonne. Á condition de viser dans le mille.

1811082.png
 

PARCE QUE… il y a de la revanche dans l’air

Mardi 30 octobre dernier, Strasbourg recevait le LOSC en Coupe de la Ligue BKT. L’occasion pour les supporters locaux de mettre le feu au Stade de la Meinau et aux joueurs alsaciens de l’emporter (2-0) sur le terrain. Bon, OK, on s’incline (pour cette fois). Mais qu’à cela ne tienne, le calendrier nous offre une revanche 10 jours plus tard et devinez quoi ? On compte bien la prendre. Alors vendredi, faisons du bruit au Stade Pierre Mauroy et allons chercher ensemble les trois points, histoire de remettre les compteurs à zéro.
 

PARCE QUE… un duel de grands gardiens

s’annonce Si le LOSC et Strasbourg performent, ils le doivent aussi aux prestations de leur gardien de but. Mike Maignan réalise un excellent début de saison avec notamment deux penalties arrêtés et seulement trois buts encaissés au Stade Pierre Mauroy. Côté Alsacien, celui de Matz Sels n’est pas mal non plus. Le portier belge enchaîne les grosses perfs’ avec notamment deux clean sheet et un penalty stoppé à Angers. En octobre, il a d’ailleurs été convoqué pour la première fois avec les Diables Rouges.

181108mm.png

1811085em.png

 


Ils ont porté les deux maillots

Strasbourgeo-lillois comme Mothiba… Mais pas que. À travers l’histoire, nombreux sont ces Dogues à avoir défendu les couleurs du RCSA. Si les plus anciens se souviennent de Bihel, Tempowski, Bourbotte et autre Peyroche, les années 80 et 90 ont aussi connu leur lot de Lillois au Racing. On pense ici à Buisine, Etamé, Farina, Brisson, Aubry, Fichaux, Merry Krimau, Nouma ou encore S.Plancque, avant que les Fahmi, Fauvergue, Noro, Aholou, Guillaume, Pichot, Terrier ou Oukidja ne s’y épanouissent à leur tour dans les décennies suivantes.
 


Et du côté de l'adversaire ?

181108RCSA.png

ET VOUS SAVEZ QUOI ? IL RESTE DES PLACES POUR #LOSCRCSA. ELLES SONT JUSTE LÀ !

Carrousel_Billetterie_[LOSC_STRASBG]_1980x380_v1_4.png