En remportant le Tournoi de Printemps de l’Orange e-Ligue 1 le 5 mai dernier, Corentin « Maestro » Thuillier piaffait d’impatience. Il faut dire qu’en ce moment, tout lui réussit. Après avoir triomphé lors de l’eCopa Coca Cola, le Lillois a même emmené l’Équipe de France eFoot à sa première victoire de son histoire (3-0 face à la Belgique, le 12 mai). Une mise à l’honneur au Stade Pierre Mauroy plus tard lors de LOSC – Dijon FCO et le voilà à Paris dans un studio de télévision pour essayer de marquer, encore un peu plus, les esprits lors des playoffs de l'Orange e-Ligue 1.
 


Soutenu par Franck Béria venu l’encourager, Maestro a très vite confirmé les espoirs placés en lui. Face à CocoVBastos, joueur de l’OL eSports – le Lillois a certes été mis en difficulté, mais s’est finalement imposé aux tirs au but après une rencontre très rythmée (3-3). Maestro s’adjuge donc le titre de champion sur PlayStation 4. Mais pour s’offrir le trophée de champion de France, il lui faut affronter Rafsou, gagnant – lui – sur Xbox One et partenaire de CocoVBastos à l’OL eSports.
 


Mais lors de la grande finale, les choses ne se déroulent pas vraiment comme prévu. Sur un format aller-retour (aller sur Xbox One, retour sur PlayStation 4), Corentin Thuillier est rapidement mené au score et s’incline finalement (1-3) sur la console de prédilection de son adversaire. Au retour, cette fois sur PlayStation 4 – Maestro retrouve ses repères, ses habitudes et son jeu de haute volée qui lui permet de s’imposer (3-2) … Un succès néanmoins trop court pour l’emporter au cumulé (4-5). Le joueur du LOSC eSports termine vice-champion de France. Et pour nous, c’est déjà immense…