Grégory, bonjour. Dans quel état physique as-tu récupéré les Dogues à la reprise, le 28 juin dernier au Domaine de Luchin ?

Ils étaient mieux que l’an dernier car les joueurs ont franchi un cap au niveau de l’endurance. Les troupes bossent bien. Nous avons réalisé une grosse première semaine de boulot pour relancer les organismes.

Une bonne semaine après la reprise de l’entraînement, comment se porte le groupe lillois au cœur de cette préparation de l’exercice 2010-2011 ?

Nous sommes dans la continuité, avec une charge de travail qui augmente au fil des jours. Pour le moment, le groupe a atteint les objectifs fixés au départ et tout se déroule pour le mieux. Nous montons progressivement en intensité et cela commence donc à être difficile pour eux.

Quels sont les objectifs de ce premier stage de préparation à Saint-Jean de Luz ?

Nous sommes passés en puissance aérobie et nous devrons la valider à la fin de ce stage. Le but est aussi de préparer le muscle avant de franchir progressivement la phase d’explosivité à partir de la semaine prochaine. Là, les joueurs ont le droit à une séance de course le matin et à de la musculation. L’après-midi est tout aussi intense, même si on fait place au terrain et à la technique. Au total, ils doivent encaisser trois grosses séances en l’espace d’une journée.


« Nous sommes dans la continuité, avec une charge de travail qui augmente au fil des jours. »

Quelles seront ensuite les étapes suivantes pour que les troupes soient opérationnelles dès le 7 août pour la reprise du championnat ?

Nous devrons insister sur l’explosivité afin de permettre aux joueurs d’être rapide, d’enchaîner et de répéter les efforts. Les matchs amicaux prévus entre les deux stages vont leur servir pour franchir cette étape. À Pornic, il sera alors temps de se focaliser sur l’explosivité.

Ce second stage de préparation confirmera la montée en puissance physique du groupe. Tu confirmes ?

Oui. Sans oublier le travail tactique, de mise en place, nous travaillerons de manière spécifique, en fonction du poste occupé par chacun. L’objectif sera d’être prêt pour l’ouverture de la Ligue 1 à Rennes mais aussi pour la suite de la saison. Les joueurs doivent être en mesure de bien démarrer une partie et de la terminer de la meilleure des manières sur le plan physique.

Au niveau de l’alimentation, de la récupération, cela fonctionne comment ?

Des présentations ont été faites sur le sujet avec au programme : les objectifs de la préparation et l’optimisation des qualités physiques. Tout cela a été clairement énoncé aux joueurs. Nous avons également prévu des présentations sur la diététique, la nutrition, la prévention des blessures et la récupération. C’est aussi l’un des objectifs de ce stage au Pays Basque. L’an dernier, on avait commencé à aborder ces points là, nous allons désormais aller plus loin dans ce type d’approche.

Merci Grégory Dupont.