Révélé dans le même club que Gervinho, Kalou et Yaya Touré

Encore méconnu en Europe, Hervé Koffi se présente pourtant comme l’un des plus grands espoirs du football africain. Il débute dans le championnat burkinabé, sous le maillot du RC Bobo-Dioulasso, le club de sa ville natale avec lequel il fut sacré champion et élu meilleur gardien en 2015. Reconnu pour ses qualités de détente, ses réflexes et sa relance, ce portier d’1m83 s’illustre ensuite par sa brillante prestation aux Jeux Africains de 2015, au cours desquels il décroche la médaille d’argent avec l’équipe du Burkina Faso Espoirs. Un précieux coup de projecteur à l’échelle du continent qui lui ouvre alors les portes de l’ASEC Abidjan, l’un des plus grands clubs africains où il découvre notamment la Ligue des Champions Africaine, d’abord comme gardien numéro 3, puis rapidement dans la peau du titulaire.

170621KOFFI03.jpg
 

Explosion à la CAN, avenir en Europe

Parallèlement, son destin s’écrit aussi sur la scène internationale. Ivoiro-Burkinabè, Hervé Koffi choisit les Etalons et s’y installe sur la durée. Ses sélectionneurs, Gernot Rohr puis Paulo Duarte, en font très vite leur gardien numéro un, à seulement 20 ans. Par ses prestations remarquées, il se signale d’ailleurs comme l’une des révélations de la CAN 2017 qu’il achève à une surprenante troisième place sous le maillot du Burkina Faso, l’équipe surprise de la compétition. Dès lors, le grand saut vers l’Europe devient inévitable. Et c’est au LOSC que ce fils d’ancien footballeur envisage désormais son avenir et sa progression.

170621KOFFI05.jpg
 
Décrit comme un garçon travailleur, humble et mature malgré son jeune âge, doté d’un immense potentiel, Hervé Koffi a aujourd’hui choisi de poursuivre sa prometteuse carrière au sein du LOSC.

L’avis de Marc Ingla (CEO du LOSC)

« C’est un bel espoir à son poste qui vient de s’engager avec le LOSC. Il a toutes les qualités pour devenir un grand gardien chez nous. Il est encore très jeune, mais déjà international et titulaire avec le Burkina Faso. On espère beaucoup de lui et on va l’accompagner pour qu’il développe son immense talent. Ses performances à la CAN 2017 ont été assez fulgurantes. C’est un gardien moderne, très à l’aise dans la relance. Nous avons fait un très bon choix pour l’avenir en le recrutant. »

170621KOFFI02_0.jpg

Les premiers mots d’Hervé Koffi

« Je voudrais remercier tous ceux qui m’ont permis d’aboutir à cette signature en faveur du LOSC. Je les remercie de leur confiance. J’arrive dans une très grande équipe. J’ai pu constater que les installations étaient de très haut niveau pour permettre aux joueurs de s’exprimer pleinement. C’est le lieu idéal pour moi pour bien travailler et poursuivre ma progression. J’ai eu l’occasion de discuter avec Gervinho récemment. Il m’a forcément dit le plus grand bien de ce club qui lui est très cher. Un nouveau challenge s’offre à moi, je suis très motivé au moment de démarrer cette nouvelle aventure. »