Pour commencer, comment se retrouve-t-on en Équipe de France Militaires ?
Je jouais alors à Arras et on m’a contacté car j’avais été observé sur certains matchs. Et comme la sélection a le droit de faire appel à huit réservistes qui ne sont pas militaires pour renforcer le groupe, ils m’ont sélectionné et j’ai accepté. J’ai ensuite effectué un stage à Bordeaux au mois de mai et j’ai été conservée parmi les 8 joueuses retenues. Pour finir, j’ai fait deux-trois stages en septembre, avant de partir en Corée du Sud pour disputer ces Mondiaux.
 
Que retiens-tu de cette aventure ?
J’ai encore les yeux plein d’étoiles, même s’il faut digérer le décalage horaire. La compétition a débuté par un match d’ouverture contre la Corée du Sud (victoire 2-1) avec le but du succès marqué dans les toutes dernières minutes. On a enchaîné en s’imposant devant les USA (1-0), ce qui nous a ouvert les portes de la demi-finale. On a alors rencontré les Pays-Bas et on a gagné 2-0…

Lernon_01.jpg

… avec un but de Jessica Lernon. Tu nous racontes ?
Si au LOSC, Jérémie Descamps m’utilise en défense centrale, avec les Bleues, je joue milieu de terrain défensif. Mon but, que je marque en tout début de seconde période (48’), permet de mettre l’Équipe de France sur le chemin de la finale. Sur le coup, je me suis sentie comme dans un rêve, je ne savais plus trop où j’étais. Je retiens  que j’ai vécu un moment exceptionnel, je suis passée par toutes sortes d’émotions très fortes. Car porter ce maillot bleu est une fierté pour moi, cela récompense tout le travail fourni pour en arriver là. Je suis encore jeune (22 ans), j’espère vivre d’autres bons moments.

Comment as-tu vécu cette finale contre le Brésil (2-1) ?
L’issue du match est cruelle pour nous. Il restait dix secondes à jouer dans les prolongations avant la séance de tirs au but, lorsque les Brésiliennes ont trouvé la faille. C’est une déception, même si nous pouvons être fières de notre parcours. Et recevoir cette médaille d’argent est également un instant inoubliable qui restera gravé. Je vais la garder bien au chaud à la maison (rire). Mercredi, je suis venue faire l’entraînement des U13 féminines, on a fait des photos avec les jeunes joueuses, c’était un moment très sympa de partage avec les filles.

Lernon_02.jpg

La suite avec les Bleues ?
Il y a la Coupe du Monde Militaires au mois de mai 2016. Elle se déroulera en France, plus précisément en Bretagne. J’espère forcément être de la partie. Je tiens d’ailleurs à remercier le LOSC qui m’a permis de participer à ces Mondiaux en Corée du Sud, car tous les clubs ne l’autorisent pas. Je suis arrivée au LOSC cet été après huit années passées à Arras. Lorsque j’ai signé mon contrat, j’avais prévenu les dirigeants qu’il y avait cette compétition et que j’avais des chances d’être sélectionnée. Ensuite, pourquoi ne pas aller voir plus haut ? L’entraîneur des A a déclaré que la porte était ouverte à toutes. On verra ce que l’avenir me réserve.

Tu vas désormais devoir assumer un nouveau statut au sein de la section féminine du LOSC…
J’imagine, oui. De ce que je peux voir ou à travers les messages que je reçois, je sens qu’on est fier de moi. Je pense avoir donné le meilleur de moi-même, ce que je vais continuer à faire avec le LOSC. J’espère partager cette expérience au sein de l’équipe en donnant tout pour ce maillot lillois. Je suis très heureuse de participer à cette nouvelle aventure de de porter ces couleurs.

Lernon_04.jpg

Comment vis-tu cette nouvelle expérience ?
On se sent vraiment bien intégrées au sein du club. On a par exemple apprécié que Rio Mavuba vienne nous soutenir contre Arras (1-0). Même si je n’étais pas là, j’ai su que Benjamin Pavard en avait fait de même contre Bischheim (5-0). Cela nous fait forcément plaisir, j’ai suivi les derniers matchs à distance, malgré le décalage horaire. Lorsque les filles jouaient, il était minuit, une heure du matin en Corée. Je suis d’ailleurs revenue avec une facture de téléphone salée hors forfait (elle se marre). Les deux derniers résultats sont excellents, je considère même le résultat nul à Val d’Orge (2-2) comme une victoire au regard du scénario de la partie. L’état d’esprit était là : même menées 2-0, les filles se sont battues jusqu’au bout pour aller chercher ce résultat. Je suis fière d’elles ! Cela doit nous servir pour la suite, notamment pour que nos adversaires nous craignent.

Pour finir, dimanche, retour au championnat avec un second déplacement de suite, à Reims. Ton avis ?
Je suis à la disposition du coach pour cette rencontre (sourire). Maintenant, les filles ont été performantes en mon absence et la concurrence fait partie du jeu, ça ne me pose aucun souci. Sur le match, ce que je peux dire, c’est que cette équipe de Reims a réalisé un début de championnat intéressant. Il faudra avoir le bon état d’esprit et gagner les duels pour aller chercher la victoire. Je pense qu’on peut faire un truc là-bas pour confirmer le résultat précédent.

Merci Jessica Lernon. Stade de Reims-LOSC, c’est ce dimanche 18 octobre (15h), à suivre sur Twitter via @losclive.

L’avis du coach, Jérémie Descamps avant Stade de Reims-LOSC

« C’est un deuxième déplacement de suite, mais il serait bien de pouvoir confirmer et de passer un cap par rapport à cette zone de relégation. Pour cela, il faut enchaîner. Pour atteindre notre objectif de fin de saison, il va falloir que l’on soit capable des faire résultats positifs à l’extérieur. On s’est préparé dans ce sens toute la semaine. On doit concrétiser notre bon nul à Val d’Orge (2-2) par une belle performance à Reims. J’ai d’ailleurs du mal à situer cette équipe qui fait des résultats surprenants, en faisant notamment chuter Val d’Orge pour la première fois. On va donc se méfier de son duo d’attaque Banner- Lewandowski et tenter de mettre le même impact qu’en seconde période. On va essayer d’aller de l’avant pour espérer prendre des points. »  

151016fem02.jpg

Le classement des buteuses

1. Caroline Gracial 3 buts
2. Perrine Tentelier, Justine Bauduin 2 buts
3. Camille Dolignon, Jennifer Bouchenna 1 but

Le classement des passeuses

1. Rachel Saidi 2 passes
2. Rachel Robert, Jennifer Bouchenna, Anissa Dellidj 1 passe

Le programme complet de la 6e journée de D2

Dimanche 18 octobre (15h)
Saint-Denis RC-Val D’Orge FCF
AS Nancy Lorraine-FC Metz
Vendenheim FC-Hénin-Beaumont FCF
US Rouvroy-Bischheim CS Mars
Stade de Reims-LOSC
Lillers FC-Arras FCF