Micro, boulot… boulot.

C’est une tradition à J-2 d’une échéance internationale. Le point presse d’avant-match s’est tenu ce lundi au Centre Technique National Fernand-Sastre de Clairefontaine. Invités à livrer leurs premières impressions aux nombreux journalistes présents, Mathieu Debuchy, Yohan Cabaye et Adil Rami ont imité Laurent Blanc, lequel a ouvert cette session médiatique par un question-réponse d’une vingtaine de minutes.

Le coq au cœur.

Sous la houlette de leur sélectionneur et de Philippe Lambert, le nouveau préparateur physique des Bleus (qui a exercé au LOSC jusqu’en 2006), les joueurs de l’équipe de France rejoignent le terrain d’honneur Pierre-Pibarot de Clairefontaine. Pour Yohan Cabaye, c’est aussi l’heure des retrouvailles avec d’anciens partenaires connus chez les Espoirs (ici Blaise Matuidi).

Bienvenue chez les Bleus.

Devant un public venu en nombre, les Bleus entament leur échauffement, portés par les encouragements des enfants présents en tribune. « Adil… Rami !, Yohan…Cabaye ! Mathieu…Debuchy ! » Chacun des 22 joueurs présent est chaleureusement acclamé.

Le Divin Chauve en guest star.

Pendant que Philippe Lambert poursuit l’échauffement par une montée en puissance progressive des exercices physiques, le sélectionneur national s’entretient (dans la bonne humeur) avec son adjoint, Jean-Louis Gasset. Invité VIP à cette première séance d’entraînement de l’ère Laurent Blanc, Fabien Barthez est venu apporter ses précieux conseils au groupe tricolore.

Des marques vite trouvées.

Le moment est venu de tâter le cuir. Les équipes sont constituées pour plusieurs oppositions sur une moitié de terrain. Du côté des chasubles orange, Adil Rami défend la charnière centrale en compagnie de Philippe Mexes. Dans le camp d’en face, Yohan Cabaye, dans une position d’électron libre de la défense centrale, puis de milieu de terrain, apporte tout son appui à Mathieu Debuchy, naturellement posté dans le couloir droit.



À pied d’œuvre, les Dogues se tiennent prêts à défendre les couleurs nationales, mercredi à Oslo. Face à la Norvège (coup d’envoi à 21h15), Yohan Cabaye, Adil Rami et Mathieu Debuchy ne manqueront pas de détermination au moment de fouler la pelouse de l'Ullevaal Stadion.