Tout beau, tout Frau.

C’est devant un Stadium Lille Métropole quasi comble que les protégés de Rudi Garcia se sont confrontés aux Monégasques de Guy Lacombe en ce dimanche 21 novembre. Soutenus et encouragés pendant tout le match, les Dogues se sont sentis pousser des ailes et ont pu faire parler leur talent dès la première période : Frau trouve la faille d’une frappe sèche, bien mis sur le chemin du but grâce à une talonnade merveilleuse d’Hazard (1-0, 40’).

Conquérants.

Face à une formation du Rocher bien regroupée, les Lillois, qui remportent la majorité de leurs duels dans le jeu, ont cumulé de multiples occasions sur le but d’un Ruffier vigilant. Mais avec un seul but d’avance à la pause, les Nordistes savent pertinemment qu’il faudra appuyer de nouveau sur l’accélérateur en deuxième période pour éviter toute mauvaise surprise.

Bicyclette parfaite.

Ce qui devait arriver, arriva… Solides défensivement et manquant de réussite sur le front de l’attaque, le LOSC doit s’incliner sur un fantastique retourné acrobatique d’Adriano, suite à un coup de pied arrêté lointain (1-1, 57’). Les Monégasques égalisent, tout est à refaire.

Diablement génial.

Loin de se décourager, les Dogues reprennent leur marche avant, poussés par un public décidément chauffé à blanc. Des conditions que le jeune prodige belge affectionne particulièrement. Hazard par ci, Hazard par là… La défense sudiste ne sait plus où donner de la tête tant le Diable Rouge semble évoluer sur une autre planète.

Ludo la délivrance.

Finalement, à force d’insister, les Dogues sont récompensés. Hazard y va de nouveau de sa passe décisive, en servant parfaitement en retrait l’opportuniste Obraniak (2-1, 78’). Le plat du pied du Polonais - à l’affût - est imparable, tandis que le LOSC s’envole vers un nouveau succès dans son antre villeneuvoise.



Cette belle soirée dominicale qui a permis au club lillois de s’emparer de la première place du classement de la Ligue 1 ne demande maintenant que confirmation : pour le savoir, rendez-vous samedi soir (coup d’envoi 21h) au stade Jacques Chaban-Delmas de Bordeaux.