Edward Van Daele (Président du RMP)

« Né en avril 2010 sur les ruines de l’Excelsior Mouscron, le Royal Mouscron-Peruwelz a débuté son histoire en Promotion (D4 belge). Dès la première saison, il est monté en D3, avant d’accéder, il y a quelques semaines, à la deuxième division. Très vite, nous avons constaté qu’il ne serait pas possible de créer un grand club avec les seules ressources de la ville. Nous avons donc repris contact avec les dirigeants du LOSC - que nous avions déjà rencontré auparavant - dans le but d’entamer les discussions sur un partenariat futur. D’abord actionnaire minoritaire, le club lillois prend aujourd’hui une participation majoritaire dans le capital du RMP. »

« Cette perspective se veut avant tout régionale. Lille est notre voisine, la proximité linguistique et culturelle fait que nous faisons partie de l’Euro-métropole. Ce projet représente l’une des premières grandes réalisations transfrontalières. Avec le LOSC, nous avons aujourd’hui la possibilité de voir arriver des jeunes talents qui trouveront, en Belgique, un championnat pour progresser. Il existe ainsi un réel intérêt sportif. En détenant 51% du capital, le LOSC possède également le pouvoir de décision. Il définira donc la stratégie générale du RMP et nous permettra de professionnaliser le club en s’appuyant sur de solides méthodes de management. Notre staff sportif bénéficiera lui aussi du savoir-faire lillois. Un jeu d’échange est en passe d’être mis en place entre les deux clubs. »

Frédéric Paquet (Directeur Général Adjoint du LOSC)

« Nous sommes totalement en phase avec le Royal Mouscron Peruwelz. Le LOSC a toujours cru en ce projet et en la nécessité de pouvoir compter sur un club évoluant à un niveau intermédiaire pour que nos jeunes joueurs s’y aguerrissent. Aujourd’hui, le championnat CFA ne remplit pas suffisamment ce rôle. Nous espérons rapidement voir monter le RMP en première division belge pour améliorer davantage notre post-formation. Les objectifs et la stratégie générale s’inscrivent dans la continuité de ce qui a été accompli jusqu’à présent. Le LOSC va simplement apporter son expérience et mutualiser ses moyens pour permettre de développer une équipe première de qualité. »

Philippe Saint-Jean (Entraîneur du RMP)

« Nous sommes à l’aube d’un formidable projet entre deux clubs imprégnés d’une vraie culture de la gagne. Nous allons tout mettre en œuvre pour dynamiser notre formation en collaboration avec le Domaine de Luchin. Le Royal Mouscron Peruwelz récoltera, bien entendu, les fruits de ce travail, dans le sens où les meilleurs joueurs passeront par notre équipe première. Et s’ils explosent dans nos rangs, ils auront la possibilité de retourner au LOSC au sein de l’élite européenne. Nous avons tout à apprendre du club lillois. Grâce à son apport, on peut aujourd’hui se permettre d’être ambitieux. Il y a deux ans, qui aurait cru que nous serions aujourd’hui en D2 avec le rêve de retrouver, à terme, l’élite du football belge ? »