Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

Des conditions idéales. « Le stage se passe bien, nous sommes parfaitement installés, l’accueil des gens est chaleureux. Nous avons travaillé dur et fort toute la semaine, mais nous avons aussi cherché à diversifier les activités, avec par exemple du rafting mercredi, du VTT jeudi, de l’initiation au surf aujourd’hui et assister à un match de cestatpunta ce soir. C’est une région que j’apprécie, les joueurs semblent satisfaits. Et nous avons réussi au niveau météo, en évitant la chaleur puisqu’il y a toujours de l’air ici. »

Les objectifs du stage. « Ce genre de stage sert à faire des rappels, à poser les bases de la saison. Nous avons le temps de définir ensemble notre projet de jeu et nos ambitions communes. C’est aussi plus simple pour réunir les joueurs, faire des tests, notamment psychologiques : ça leur permet de mieux se connaître. Pourquoi ce genre de tests ? Quand le groupe ne change pas beaucoup - comme c’est le cas -, c’est bien d’apporter des nouveautés. »

L’échéance face aux Girondins. « Bordeaux, c’est un match de fin de stage. Ça va permettre de faire une revue d’effectif, en se mesurant à une bonne équipe. Concernant l’effectif Pierre-Alain Frau est arrivé en stage avec un problème au mollet, une petite contracture et nous ne prendrons pas de risque avec lui samedi. Sinon, hormis quelques ampoules pour certains, il n’y a pas de problème à déplorer. »

Mercato calme. « Au rayon des mouvements, nous n’avons rien à signaler depuis la semaine passée. S’il n’y a pas de départ, il n’y aura pas d’arrivée. Par contre, plus le temps va avancer, plus ça deviendra compliqué de trouver les solutions de rechange, avec des joueurs qui s’engageront ailleurs. Donc ceux qui ont des velléités de départ doivent comprendre qu’il faut que ça se règle rapidement, sinon on se met en danger. »

Franck Béria (Défenseur du LOSC)

« Personnellement, je ne connaissais pas le Pays Basque, mais le cadre est magnifique. Ça permet de changer de contexte, de connaître autre chose. Et nos créneaux horaires sont adaptés pour éviter la chaleur, avec du physique le matin et du terrain l’après-midi. Concernant la vie de groupe, on a pu par exemple regarder le Mondial en groupe, c’était sympa. Sur le plan des objectifs de la saison, on va essayer de réitérer ce qui s’est passé l’année dernière. Pour cela ça demande d’être régulier dans les performances. On voudrait tout simplement se rapprocher le plus près possible de ce qu’on a réussi à accomplir la saison dernière. Mon cas personnel ? J’ai un contrat jusqu’en 2012, le club grandit, on le voit à travers ses structures. J’apprécie d’être Lillois de toute façon. »

Mathieu Debuchy (Défenseur du LOSC)

« On a pris beaucoup de plaisir à être en stage à Saint Jean de Luz. C’est important de se réunir de la sorte avant le début de la saison : cela sert surtout à souder le groupe. On a fait du rafting près d’Espelette, c’était une superbe après-midi. On a vraiment bien rigolé, en sautant notamment du haut d’un rocher de dix mètres... Mon cas personnel au LOSC ? Il me reste deux ans de contrat, j’ai repris avec Lille. Je suis donc Lillois dans ma tête et mes agents gèrent le reste. »

Merci Rudi Garcia, Franck Béria et Mathieu Debuchy