Benoît Pedretti (Milieu de terrain du LOSC)

Tous tournés vers l’avant. « Ce matin, nous avons naturellement reparlé de notre prestation d’hier en revoyant les images ensemble. Le principal enseignement est qu’on a sans doute trop reculé en ne gardant pas le ballon assez haut. C’est rageant de craquer à deux minutes du terme, mais il faut en tirer du positif. Cela fait partie de l’apprentissage, le point sur lequel il faudra progresser pour les prochaines échéances. Quoi qu’il en soit, nous sommes déjà plongés dans la préparation de notre rencontre face à Sochaux. »

Le meilleur à venir. « Marquer en Champions League est forcément quelque chose de particulier puisqu’il s’agit d’une compétition et d’une ambiance à part. Mais à choisir, j’aurais préféré que nous prenions les trois points. Nous avons très bien joué pendant 70 minutes avec le niveau et l’intensité nécessaires. Je pense toutefois que nous allons monter en puissance, en expérience et en vitesse. Cela va aussi nous servir pour le championnat. »

Rester frais physiquement. « Mis à part nos défenseurs, nous ne déplorons pas de bobos suite au match d’hier soir. Samedi, on aura encore à faire à une partie difficile devant les Sochaliens. Puis nous enchaînerons dès mardi à Bordeaux. Comme d’habitude, il faudra faire attention à la récupération, aux soins, veiller à bien dormir.... Des choses simples, mais importantes à l’heure de jouer tous les trois jours. »

Les trois points comme objectif. « La Champions League est maintenant derrière. Désormais, nous sommes concentrés sur le championnat et ces trois matchs à venir, dont deux à domicile. Essayons de rester sur le devant du classement parce que beaucoup d’équipes sont là et tiennent un bon rythme. On ne peut pas s’asseoir sur des points au Stadium. Cela passera donc par une victoire contre Sochaux, une équipe joueuse qui va tout faire pour nous mettre en difficulté. »

Mémoire de Lionceau. « Que ce soit au niveau des joueurs comme de l’encadrement, je ne connais plus grand monde au FC Sochaux-Montbéliard. Bien sûr, je garde toujours un œil sur les résultats, mais quand la rencontre ne se déroule pas à Bonal devant ma famille, il s’agit pour moi d’un match comme un autre. »

Pour rappel, LOSC-FC Sochaux Montbéliard, c’est ce samedi (coup d’envoi à 21 heures) au Stadium Lille Métropole.