Après son déplacement cette semaine à Sofia (2-2) en UEFA Europa League, le LOSC retrouve le fil conducteur de la saison, à savoir le championnat. Les Dogues accueillent ce dimanche le surprenant leader brestois au Stadium Lille Métropole, dans le cadre de la 12è journée de Ligue 1. L’objectif lillois du jour ? Fructifier le point ramené de Valenciennes (1-1).afin de demeurer dans le bon wagon au classement. Quoi de neuf dans les rangs nordistes ? Si Balmont (alerte musculaire) est un absent de dernière minute, Rudi Garcia dispose de la quasi-totalité de ses forces vives pour composer son onze de départ. Il a ainsi choisi de présenter une équipe de départ articulée autour d’un 4-2-3-1 avec le tandem Mavuba-Cabaye à la récupération. Quant à l’animation offensive, elle est confiée au trio Frau-Hazard-Gervinho, en charge d’alimenter Sow à la pointe de l’attaque. En face, les Brestois sont privés de leur axe défensif habituellement composé de Kantari (suspendu) et Brou Apanga (blessé). Le décor de cette affiche est planté, place au spectacle !

Frau fait le show sur la pelouse du Stadium !

Dès les premières minutes, les partenaires de Mavuba tentent d’imposer leur empreinte sur les débats pour faire sauter un verrou brestois invincible depuis 791 minutes. Ce sont pourtant les Finistériens qui allument la première banderille par l’intermédiaire de Licka. C’est hors cadre (7è). Dans la foulée, la réplique nordiste est l’œuvre de Frau. Le numéro 17 des Dogues fait le show et part en slalom dans la défense brestoise avant d’armer une frappe enroulée du droit qui ne passe pas loin de la cible (8è). Les hommes d’Alex Dupont demeurent fidèles à leur réputation et ne nourrissent aucun complexe sur la pelouse de Villeneuve-d’Ascq. Les deux formations se rendent ainsi coup pour coup. Landreau est obligé de réaliser une parade incroyable pour détourner un missile de Licka (10è). Côté lillois, c’est Frau, à la sortie d’un mouvement amorcé par le trio Sow-Hazard-Gervinho, qui oblige Elana à briller (15è). Puis Hazard s’essaye à son tour sans parvenir à attraper la cible (16è), avant qu’une reprise de la tête de Rami, sur un centre de Frau, ne connaisse pas plus de succès (25è).
 


Sow signe son sixième but de la saison en Ligue 1 !

Les situations dangereuses sont là, il reste maintenant à régler la mire dans la zone de vérité pour les Dogues. Frau se distingue par un nouvel essai stoppé par Elana (27è). Gervinho y a va aussi de son occasion après un centre de Hazard (28è). Un long raid de l’international ivoirien se termine ensuite par un centre en retrait qui ne trouve pas preneur (33è). Les minutes défilent dans cette première période et la muraille brestoise résiste toujours aux assauts lillois. Frau place Gervinho sur orbite, le tir de ce dernier n’est pas cadré (38è). Et le LOSC trouve alors la juste récompense de ses efforts : Hazard talonne en pleine surface de réparation pour Emerson. Le centre du Brésilien est repris victorieusement par Sow (1-0, 41è). Le numéro 8 nordiste libère son équipe et signe par la même occasion son sixième but de la saison en championnat. Après une ultime tentative de ce même Sow (45è), fin du premier acte. Au retour des vestiaires, les Brestois ne se désarment pas, même si une frappe de Roux termine sa course à côté des cages de Landreau (49è).


Gervinho conforte l’avance lilloise au tableau d’affichage

Les Nordistes vont alors se montrer réalistes sur leur première occasion de la seconde période et faire ainsi le break au meilleur moment de cette partie. Sur un service parfait de Sow, Gervinho vient défier le portier breton et place le cuir hors de portée d’Elana (2-0, 51è). Les Lillois peuvent désormais voir venir et continuent, comme à leur habitude, d’aller de l’avant. Un missile de Cabaye est détourné d’une claquette par Elana (55è). Puis sur un centre de Hazard, le coup de tête de Frau rase le cadre (56è). Les Brestois sont pourtant loin d’avoir abdiquer. La preuve ? Une reprise de volée imparable de Poyet fait mouche et glace le Stadium (2-1, 62è). Ça s’emballe de nouveau et si Roux met à contribution Landreau (64è), Gervinho pense avoir signé un doublé mais l’arbitre refuse son but pour une position de hors jeu (65è).Un coup franc de Grougi repris par Baysse fait passer des frissons dans les tribunes (74è). Mais une chevauchée de Hazard enfonce le clou. Le numéro 26 des Dogues se débarrasse d’Elana, avant d’expédier le ballon au fond des filets (3-1, 76è). On respire mieux sur le banc lillois et sur un corner d’Obraniak, la volée de Debuchy est magnifique mais passe au-dessus (80è). Sur un contre mené par Sow, la frappe d’Emerson vient heurter la barre transversale (88è). On en reste là et le LOSC renoue avec la victoire en championnat face aux Bretons.

Forts de ce succès, les Lillois vont maintenant se tourner sereinement vers leur quart de finale de la coupe de la Ligue, mercredi à Montpellier (coup d’envoi à 8h45).