Au sommaire de ce numéro ? L'interview de Fodé Ballo-Touré, notamment. En voici un extrait.

LOSC_in_the_CITY_19-5_1.jpg


Salut Fodé. Avant de parler de ta vie d’homme, parle-nous de ton enfance.
J’ai vécu une enfance plutôt heureuse en région parisienne. Je suis né à Conflans-Sainte-Honorine (78) mais c'est à Éragny-sur-Oise (95) que j'ai grandi. Évidemment, comme beaucoup de gamins à cet âge, j'ai fait des petites bêtises. Il faut dire que j'avais un caractère assez dur. Puis le football m'a apaisé, tout comme le karaté.

Finalement, tu as préféré les terrains verts aux tatamis…
C'est dans le football que je me suis tout de suite épanoui. Notamment dans le club d'Éragny où j'ai débuté à six ans. Mon grand frère jouait au football, je le suivais quand il allait à l’entraînement. Cela m'a inspiré, je voulais faire comme lui et évidemment, j'ai tout de suite accroché. Mon père m'a également motivé car il m'achetait des ballons, des maillots, des chaussures... Quand il venait voir mes matchs, je me donnais à fond pour lui faire plaisir. Très rapidement, je n’avais qu'une chose en tête : je voulais être footballeur profressionnel. C'était ça ou rien.

Vous souhaitez lire la suite ? Elle est à retrouver dès ce jeudi matin dans tous les points de distribution de la métropole lilloise.
 

Où le trouver ?