Alors que l’automne a officiellement pris place, l’été joue de la résistance en ce dernier samedi de septembre. Une aubaine pour la 8e journée de Ligue 1 entre le LOSC et Lorient, deux formations joueuses, qui vont pouvoir jouir de conditions idéales pour pratiquer leur jeu. La neuve pelouse du Stadium resplendit, les équipes concoctées par Rudi Garcia et Christian Gourcuff sont en place, ne reste que la vérité du terrain qui doit donner son verdict...

Cole dépoussière la lucarne !

Avec Cole, Jelen, Hazard et Obraniak, l’entraîneur lillois affiche d’ailleurs ses ambitions… offensives pour ne pas changer une formule gagnante. Elle prend rapidement tout son sens après cinq minutes d’observation : Jelen, par deux fois, d’un shoot en pivot et d’une tête, vient inquiéter les Merlus (7’, 8’). Basa n’est pas plus heureux dans les airs (15’). Animés d’une envie de bien faire, les Dogues prennent leur temps, posent le jeu et jaugent leurs adversaires. Les Lorientais profitent de l’accalmie pour venir mettre Landreau à contribution pour la première fois par Aliadière (22’). Du coup, les Lillois réagissent : Jelen servi par Obraniak croise trop son tir (22’). On retrouve le passeur polonais, seul dos au but qui se retourne à n’attrape pas le cadre (28’). Hazard y va lui aussi de sa tentative, Audard capte en deux temps (30’). Passée la demi-heure de jeu, le LOSC pousse. Et se voit récompensé de ses efforts par une merveille signée… Joe Cole ! L’anglais se saisit du cuir à vingt mètres, se remet en équilibre et décoche une frappe fantastique pleine lunette (1-0, 34’). La toile d’araignée n’a pas survécu ! Surtout, le britannique permet à son équipe de se mettre dans le bon sens de la marche, durant une première période globalement maîtrisée par les siens.

Monnet-Paquet au bout du money-time…

Le début de seconde période n’offre pas de réelles occasions à se mettre sous la dent. Le LOSC pose le pied sur le ballon et construit tranquillement depuis sa base arrière. À l’heure de jeu, c’est le coaching qui entre en action. Puis peu à peu, les Bretons haussent le ton.  La tête d’Ecuele Manga vient même flirter avec le poteau droit de Landreau (65’), tout comme celle Sunu juste derrière (72’). Loin d’être gagnée d’avance, la partie se complique légèrement pour les Dogues, tiraillés entre l‘envie de bien défendre et de se mettre définitivement à l’abri. Les Merlus essaient en tout cas de recoller, comme sur ce tir de Le Lan juste au-dessus (85’). Sow lui répond, ça frise le montant droit (86’). La fin de match n’est pas de tout repos pour les Lillois, usés par l’accumulation des rencontres (cinq en deux semaines !). Et la punition tombe : Monnet-Paquet profite d’un coup-franc lointain pour jaillir et égaliser… (1-1, 90+3’) Dur pour le LOSC, qui cumule son quatrième nul d’affilée. Prochain rendez-vous losciste : Trabzonspor-LOSC, match day 2 en UEFA Champions League, mardi 27 septembre (coup d’envoi 20h45) en Turquie.

Feuille de match de la 8e journée de Ligue 1
samedi 24 septembre, 19 heures

LOSC-FCL 1-1 (1-0)
Stadium Lille Métropole, temps sec et ensoleillé

Arbitre : Alexandre Castro

Buts : Cole (34') pour le LOSC ; Monnet-Paquet (90+3') pour Lorient
Avertissements : Rozehnal (11'), Bonnat (90+2’) pour le LOSC ; Ecuele Manga (41') pour Lorient

LOSC
Landreau - Bonnart, Basa, Rozehnal, Béria - Balmont, Gueye, Obraniak (Mavuba, 60’) – Cole (Rodelin, 88’), Jelen (Sow, 69’), Hazard
Entraîneur : Rudi Garcia

FC Lorient
Audard - Pedrinho, Koné, Ecuele Manga, Le Lan - Mvuemba, Romao, Jouffre (Campbell, 74’), Coutadeur - Aliadière, Emeghara (Sunu, 6