Un soir d’Europe avec le LOSC, même dans la fraîcheur automnale, ça ne se manque pas ! Les fidèles lillois l’ont compris, garnissant copieusement l’enceinte de Villeneuve d’Ascq ce jeudi soir. Pour accueillir les Bulgares du PFC Levski Sofia lors du troisième match de poules, Rudi Garcia a procédé à quelques retouches de son effectif : Vandam, Dumont, Gueye pour ne citer qu’eux, composent en partie l’équipe. À noter la présence de Béria en défense, de retour après une blessure à la cheville. Avec deux formations réputées offensives, une seule hâte, que le match commence !

Des occasions à la pelle, mais pas de but

Pour donner le ton de cette rencontre, les acteurs de la partie entrent sur la pelouse accompagnés d’enfants portant des T-shirts floqués du slogan : "Unite Against Racism", lançant l’opération de l’UEFA contre le racisme. Puis ça démarre. Tout de jaune vêtus, les hommes de Petrov se mettent les premiers en action : frappe de Mladenov, Landreau détourne (2’). Cette alerte ne traduit cependant pas l’entame bien en rythme des Dogues. Il y a des espaces et des coups à jouer, ça se sent. Le déboulé d’Hazard sur la droite et son centre en retrait qui trouve Dumont le démontrent d’ailleurs très bien : ça peut passer (12’). Même si derrière, Mladenov oblige de nouveau le portier nordiste à l’arrêt (13’), les Lillois dominent globalement. Après un quart d’heure, c’est l’avalanche d’occasions : Obraniak trouve la transversale sur un splendide tir enveloppé (19’), Frau n’est pas plus heureux sur deux tentatives non cadrées (21’ et 23’), Hazard met magnifiquement Miltrev à contribution d’une demi-volée (24’) et Gueye voit son tir lointain stoppé (26’). Ça pousse ! Passée la demi-heure, le LOSC conserve la même carburation. Au tour de Balmont de faire parler la poudre, le cuir effleurant le poteau droit (32’). Seulement voilà, ça ne rentre toujours pas et la débauche d’énergie consentie pour se créer des occasions commence à se faire ressentir dans les jambes nordistes. Jusqu’à la pause, les hommes de Rudi Garcia butent.

Chedjou dompte les Sofiotes de la tête

De retour des vestiaires, Hazard remet l’équipe dans le bon sens de la marche : son joli numéro côté gauche ne permet pourtant pas de faire trembler les filets sofiotes (47’). Mais ce n’est que partie remise : sur le coup franc qui suit, durant un léger cafouillage, Dumont sert Chedjou du crâne. Le Camerounais s’élève et décroche un coup de tête qui perce enfin la muraille bulgare ! (1-0, 49’) Une véritable libération... Les Lillois passent devant à la marque et c’est loin d’être immérité. Maintenant que le plus dur semble fait, il reste à régler l’équation habituelle : essayer d’aggraver le score tout en restant vigilant ou gérer l’avantage. Le coach nordiste semble donner quelques éléments de réponse : Sow et Gervinho font leur entrée sur le terrain autour de l’heure de jeu. Malgré tout, pour les envolées offensives lilloises, il faut revenir plus tard. Car à dix minutes du terme, se sont plutôt les Bulgares qui mettent la pression, sans toutefois se montrer réellement menaçants face aux Landreau, Rozehnal, Gueye, Béria ou Chedjou qui tiennent parfaitement le choc. Résultat, premier succès européen dans la poule C pour le LOSC !

À défaut d’avoir proposé un spectacle de haute volée, le club lillois a réalisé l’essentiel face au Levski Sofia, avec beaucoup de maîtrise et d’expérience. De bon augure avant de recevoir l’OM, dimanche (21h) au Stadium Lille Métropole.