Si les retours de vacances sont annoncés pour ce week-end, les Lillois sont déjà dans le feu de l’action en plein cœur de ce mois d’août. Après un résultat nul ramené de Sochaux (0-0), dimanche en championnat, les partenaires de Rio Mavuba enchaînent ce jeudi avec la réception du Vaslui au Stadium, à l’occasion du barrage retour d’UEFA Europa League. Dès dimanche, il faudra aussi remettre le couvert à domicile face à Nice en Ligue 1 dans l’enceinte de Villeneuve-d’Ascq. L’’enjeu de la soirée ? Une qualification pour la phase de poules que les Dogues devront aller chercher après le 0-0 obtenu en Roumanie. Rudi Garcia ne fait pas tourner son effectif pour ce rendez-vous européen puisque seul De Melo cède sa place à Sow dans le onze de départ par rapport à l’équipe aligné au stade Bonal. Alors place au jeu, place au spectacle.

Sow se démène sur le front de l’attaque

Dès le coup d’envoi, les Nordistes investissent le camp roumain avec détermination et à la sortie d’un mouvement orchestré par le trio Hazard-Balmont-Gervinho, Cabaye adresse un ballon à Chedjou. L’international camerounais arme une reprise qui ne passe pas loin de la cible (2è). Un coup dur survient ensuite avec la sortie de Béria, touché à la cheville, Emerson est lancé dans les débats (10è).La pression demeure lilloise face à un bloc adverse difficile à contourner. Sur une longue tête défensive de Rami, Gervinho est devancé de justesse par le portier de Vaslui (13è). Si la mission losciste n’est pas simple, les joueurs de Rudi Garcia s’attèlent à la tâche pour tenter de faire sauter le verrou roumain. En deux temps, Cabaye prend sa chance sur coup franc, sans réussir à attraper le cadre (23è). Sur l’action suivante, le numéro 7 des Dogues est toujours aux manettes sur coup franc. Le coup de tête de Sow rase le poteau gauche de Kuciak (28è).

Gervinho manque la cible d’un cheveu

Les minutes défilent dans cette première période et l’indécision reste de mise dans ce barrage retour de l’UEFA Europa League. Les Roumains multiplient les fautes pour empêcher les Dogues d’imposer le rythme de la partie. Les Lillois sont pourtant tout proche de toucher au but lorsque Cabaye place sur orbite la fusée Gervinho. L’Ivoirien accélère, avant de venir buter sur Kuciak (39è). Après une ultime tentative de Rami sur coup franc (45è+1) et deux minutes de temps additionnel, l’arbitre renvoie les deux formations aux vestiaires pour la pause. Tout reste à faire dans ce match et la seconde mi-temps s’annonce palpitante. Les Dogues reviennent sur la pelouse avec la ferme intention de forcer leur destin. Un festival d’’Hazard aurait mérité une meilleure issue (49è), tout comme celui de Gervinho dans la foulée (57è). La patience reste le maître mot de cette rencontre. La plus grosse occasion du match arrive à l’heure de jeu : Debuchy sert Sow dans la surface ; Ce dernier se retourne et se démène avant d’adresser un centre pour Gervinho. A bout portant, le numéro 27 lillois voit sa reprise de la tête frôler la barre transversale (58è).

Cabaye délivre le Stadium sur pénalty !

La pression des nordistes s’intensifient au fil des minutes face à des Roumains qui font toujours de la résistance. Sur un corner de Cabaye, la tête de Chedjou termine sa course au-dessus des buts du gardien de Vaslui (61è). Les Lillois empilent les corners et la partie bascule suite à une faute de Kuciak sur Sow en pleine surface de réparation. L’arbitre brandit un carton rouge à l’encontre du portier de Vaslui et désigne le point de pénalty. Cabaye se charge de le transformer en prenant à contrepied Puia, tout juste entré en jeu (1-0, 70è). Le plus dur semble fait pour le LOSC dans cette rude bataille. Il faut maintenant tenir le score pour décrocher ce précieux sésame pour la suite de la compétition. Le LOSC va alors faire le break dans cette partie par l’intermédiaire de Chedjou/ La frappe du numéro 22 Lillois, dévié par un défenseur de Vaslui ne laisse aucune chance à Puia (2-0, 80è). Le public du Stadium peut entamer une ola. Rami oblige Puia à s’employer à la réception d’un coup franc de Debuchy (90è). Le LOSC décroche la victoire et sa qualification face à de coriaces roumains.

Rendez-vous vendredi sur LOSC pour le tirage au sort de la phase de poule de l’UEFA Europa League et dimanche (17h) pour la réception de Nice en championnat.