La page du déplacement douloureux à Strasbourg refermée, plongeons-nous avec passion sur la réception du SM Caen ! Rebondir face aux Normands : voilà l’objectif du jour de nos Dogues. En face, il faudra se méfier de Caennais en quête de leur(s) premier(s) point(s) dans ce championnat après deux revers de rang sur le même score (1-0) contre le MHSC et l’ASSE. Côté lillois, une équation à résoudre pour Marcelo Bielsa au moment de composer son onze de départ : remplacer le duo Malcuit-Mendes, blessés, et Maignan, suspendu. Dans les cages nordistes, c’est Koffi qui suppléera le numéro un. Arrivé cet été au LOSC, l’international burkinabè s’apprête donc à vivre son baptême du feu parmi l’élite. Bissouma et Maia sont eux aussi titularisés, tandis que Pépé va effectuer ses premiers pas sous les couleurs loscistes. Voilà les enjeux de cette 3e journée de Ligue 1 Conforama posés, place au vingt-deux artistes !
 

Da Silva trouve la faille d’entrée !

 
Ça commence par une minute de silence pour les victimes de la tragédie de Barcelone. Côté terrain, les Lillois se font surprendre sur la première offensive caennaise : sur un corner tiré par Bazile, la reprise de la tête de Da Silva termine sa course dans la cible (0-1, 5’). Refroidis d’entrée, les Dogues ne s’en laissent pas pour autant compter. Ils repartent de l’avant et sur un coup franc, Benzia glisse le cuir en retrait pour Bissouma. Sa lourde frappe passe juste au-dessus des cages de Vercoutre (11’). Sur la suivante, Amadou prend sa chance à la sortie d’un corner de Benzia, c’est contré sur le fil (16’). Les minutes défilent dans ce premier acte, les Normands perdent deux joueurs sur blessure (Bazile, Bessat)… ils se procurent une seconde occasion sur un coup franc de Féret, la tête de Djiku n’est pas loin du cadre (29’). Après un ultime essai de Kouakou en contre (43’), fin du premier acte.

170820CAEN02.jpg
 

Santini glace le Stade Pierre Mauroy

 
Les Dogues reviennent forcément gonflés à bloc sur la pelouse du Stade Pierre Mauroy pour tenter d’inverser la tendance. Ils tentent tout de suite d’appuyer sur l’accélérateur avec Benzia qui décale pour Ballo-Touré, Vercoutre est à la parade pour détourner sa tentative (50’). C’est ensuite Pépé qui prend sa chance à l’entrée de la surface, il n’attrape pas la cible (56’). Ce même Pépé oblige ensuite Vercoutre à intervenir pour repousser son tir (61’). Après ce temps fort des Dogues, Caen se montre menaçant sur coup franc par Rodelin (66’). Puis Koffi doit s’employer devant Santini (67’) et Aït-Bennasser (68’). Le portier lillois ne peut rien sur la suivante et c’est Santini qui conclut (0-2, 69’). Touchés mais coulés, les Lillois se relèvent, Faraj – pour sa première en L1 – arme à ras de terre, Vercoutre capte (71’). Des essais de Bissouma (72’), El Ghazi (75’) et De Préville (83’) ne connaissent pas plus de succès. Le score en reste là, le LOSC s’incline sur sa pelouse face à Caen… Rendez-vous dimanche 27 août (17h) à Angers.
 

Feuille de match : LOSC-SM Caen 0-2 (0-1)

Dimanche 20 août 2017, coup d’envoi à 15h
Stade Pierre Mauroy
Arbitre : M. Abed
Buts : Da Silva (5’), Santini (69’) pour le SM Caen
Avertissements : Amadou (65’) pour le LOSC, Da Silva (37’), Guilbert (79’) pour le SM Caen
LOSC : Koffi – Ié, Amadou (cap), Alonso – Bissouma, Maia (Faraj, 59’), Ballo-Touré (Ponce, 69’) – Benzia –  El Ghazi, Pépé, Araujo (De Préville, 46’).
Entraîneur : Marcelo Bielsa
SM Caen : Vercoutre – Guilbert, Djiku, Da Silva, Mbengue  – Féret (cap), Aït-Bennasser – Bazile (Kouakou, 23’), Rodelin (Delaplace, 80’), Bessat (Avoundou, 36’) - Santini.
Entraîneur : Patrice Garande       


170820CAEN03.jpg