"Ce sera un moment particulier pour moi. Mais je connais ce stade et je ne serai pas dépaysé. Je vais d’ailleurs récupérer le banc de droite, comme lorsque je suis venu ici avec Sainté. C'est un choix personnel." Voilà comment Christophe Galtier a planté le décor avant sa première à domicile comme coach des Dogues. Alors après une qualification en Coupe de France au Mans (2-4) en baptême du feu et un précieux succès en Ligue 1 pour ses retrouvailles avec la Ligue 1 à Caen (0-1), le nouveau coach losciste aspire forcément à faire la passe de trois. Car un troisième succès de rang (dans une semaine à trois matchs) permettrait aux Lillois (15es) de se donner (encore) un peu plus d’air au classement. Pour y parvenir, il devra composer sans Ballo-Touré (suspendu), mais aussi Soumaoro et Malcuit (blessés). Amadou est donc associé à Alonso en défense, tandis que Soumaré est titulaire dans l’entrejeu, tout comme El Ghazi à la pointe de l’attaque. Allez, tous derrière nos Lillois !

180117SRFC03.jpg
 

Benzia à la passe, Alonso à la conclusion de la tête !

 
Dès l’entame, ce sont pourtant les Rennais qui s’installent dans le camp lillois, sans pour autant se créer d’occasions. La première incursion losciste chez les visiteurs est signée Pépé, avec un déboulé côté droit. Il cherche El Ghazi dans la surface de réparation qui ne parvient pas à armer (9’). Puis, c’est Bourigeaud qui répond avec une lourde frappe, Maignan sort le cuir du cadre d’une main ferme (15’). Les joueurs de Christophe Galtier tentent de desserrer l’étau. Sur un centre d’Ié, El Ghazi laisse intelligemment passer le ballon, la tentative à ras de terre de Maia fuit la cible (18’). C’est ensuite Pépé qui est à la baguette, il accélère avant de servir El Ghazi. Le numéro 7 feinte, crochète et se retourne, sans réussir à trouver le cadre (24’). Mendyl déborde alors dans son couloir gauche et adresse un bon centre, Mexer éloigne le danger (31’). Les Lillois poussent, Maia est à l’interception et combine avec Benzia, ça débouche sur un corner (40’). La délivrance ? Elle arrive sur un long centre de Benzia, Alonso est au second poteau pour placer un coup de tête gagnant (1-0, 41’).

180117SRFC02.jpg
 

Rennes renversent la vapeur sur la fin

 
Ce but vient récompenser une bonne période lilloise et permet aux partenaires d’Ibrahim Amadou de mener à la pause. Au retour des vestiaires, comme en début de premier acte, ce sont les Rennais qui ont le monopole du jeu. Maignan se couche pour détourner un essai de Gourcuff (54’). Puis, c’est Sarr qui échappe à l’arrière garde losciste, son missile ne passe pas loin (59’). Sur un corner de Gourcuff, André place une tête qui termine au-dessus (60’). Dans la foulée, Sarr fait trembler le Stade Pierre Mauroy… ou plutôt le poteau droit des cages de Maignan (63’). En difficulté, les Lillois se serrent les coudes et ne se désarment pas. Ils sortent même de nouveau lorsque Pépé centre pour El Ghazi, Koubek est à la parade pour sortir sa tentative (69‘). Sur le corner qui suit tiré par El Ghazi, la tête d’Alonso est capté (70’). Benzia allume à son tour la mèche, c’est hors cadre (71’). Maignan intervient devant Sarr (81’). Hélas, les Rennais recollent sur une frappe de Léa-Siliki (1-1, 85’). Pire, ils renversent la vapeur par André qui marque à bout portant après un arrêt de Maignan devant Bourigeaud (1-2, 89’). Voilà, le LOSC cède dans l’ultime ligne droite de cette partie… Prochain match : ESTAC-LOSC, samedi (20h).

180117SRFC05.jpg
 

La feuille de match : LOSC-Stade Rennais FC 1-2 (1-0)

Mercredi 17 janvier 2018, coup d’envoi à 19h
Stade Pierre Mauroy - 27 816 spectateurs
Arbitre : M. Lesage
Buts : Alonso (41’) pour le LOSC, Lea-Siliki (85'), André (89') pour le Stade Rennais
Avertissement : Alonso (90'+) pour le LOSC
LOSC : Maignan – Ié, Amadou (cap), Alonso, Mendyl – Soumaré – Pépé (Ponce, 80'), Benzia (Bissouma, 75'), Thiago Maia (Araujo, 90'+2), Thiago Mendes  – El Ghazi.
Entraîneur : Christophe Galtier
SRFC : Koubek – Traoré, Mexer, Gnagnon, Zeffane – André (cap), Gélin – Bourigeaud, Gourcuff (Lea-Siliki, 81'), Hunou (Mubele, 61') – Sarr (Brandon, 87').
Entraîneur : Sabri Lamouchi