C’est reparti ! Dix jours après avoir repris le chemin de l’entraînement, les Dogues retrouvent cette adrénaline du rectangle vert, ce petit frisson des matchs, de la compet’, quoi. Mais pour l’heure, il n’est question que d’opposition de préparation, la première de l’été, face au voisin de l’USL Dunkerque (National). Désireux de donner du temps de jeu à tous ses joueurs, l’entraîneur lillois, Christophe Galtier, s’est d’ailleurs entendu avec son homologue dunkerquois sur un match de deux périodes de 60 minutes. Un format inédit pour une première sortie sous un soleil déjà cuisant malgré le coup d’envoi matinal.

180707Mendes1.jpg

 

Pépé à l’origine de l’ouverture du score

Sur le terrain, le rythme est immédiatement imposé par les Lillois. Remuant sur son côté droit, Pépé centre fort au cordeau. C’est dévié par Caland dans ses propres filets (1-0, 7’). Le LOSC domine nettement un premier acte au cours duquel il impose un important pressing sur le camp dunkerquois. Les contacts sont tranchants, l’intensité totale. Les Dogues mènent très logiquement au score à la mi-temps.
 

Changement totale de onze à la pause

Après la pause (et un changement total des 11 Dogues), place à une nouvelle opposition. Le LOSC reste toutefois dominateur dans le jeu. Benzia (65’), puis El Ghazi (66’) sont d’ailleurs tout près de doubler la mise. Les Maritimes ont pourtant l’occasion d’égaliser, mais la tentative de N’Sombe s’écrase sur la barre de Koffi (73’). Même destin pour cette nouvelle tentative dunkerquoise que Zekaj dévie involontairement sur la transversale (102’). Les Maritimes poussent et obtiennent même un penalty pour un tacle de Gabriel dans la surface. Mais l’attaquant dunkerquois ne cadre pas sa tentative (107’).


2002.jpg

Benzia-Bissouma, ça fait 2, puis 3-0

Les Dogues ont chaud, mais parviennent malgré tout à tuer le suspense. Parfaitement servi par Faraj au terme d’un magnifique mouvement avec Bissouma, Benzia ajuste Liegeois à bout portant (110’, 2-0). Le même Bissouma provoque ensuite un penalty, qu’il transforme lui-même pour le 3-0 (113’).

Premier test réussis pour un LOSC qui retrouvera les terrains samedi prochain à Saint-Quentin contre le Stade de Reims (coup d’envoi à 18h).

180707bissouma.jpg


Feuille de match

1ère opposition de préparation de la saison 2018-2019

losc_logo_rvb.pngLOSC – USL Dunkerque 651px-Logo_USL_Dunkerque.svg_.png 3-0 (1-0)

Samedi 7 juillet 2018 (10h30)
Domaine de Luchin, temps chaud et sec

Buts : Caland csc (7’), Benzia (110’), Bissouma (113’ sp) pour le LOSC
Avertissements : Théo (40’) pour l’USLD

USL Dunkerque (premier acte) : Maraval – Caland, Kandouss, Huysman, Richard – Banor, Chahiri, Kodja, Noc, Ba, Candas
USL Dunkerque (deuxième acte) : Liegeois, Thiam, Touré, Boudaud, Ouhammou, Traoré, El Hamzaoui, Guirassy, Behlauw, N’Sombe, Bruneel
Entraîneur : Benjamin Rytlewski
 
LOSC (premier acte) : Maignan – Malcuit, Dabila, Soumaoro, Ballo-Touré – Maia, Xeka – Pépé, Mendes, Flips – Mothiba
LOSC (deuxième acte) : Koffi (Jakubech 90’) – Faraj, Ié, Gabriel (Droehnle, 90’), Alonso – Bissouma, Zekaj – El Ghazi, Benzia, Kouamé – Bahlouli (Gabriel, 92’)
Entraîneur : Christophe Galtier

Les réactions à chaud

Yassine Benzia (Attaquant du LOSC)

« C’était une bonne mise en route. La première équipe que le coach a aligné a gagné 1-0 et a montré des choses cohérentes, même s’il y a toujours des points à améliorer. Forcément, c’était le premier match. Ensuite, on a continué sur le même rythme, même si on a concédé pas mal d’occasions. Mais on a réussi à marquer deux buts sans en encaisser. Au final, c’est une victoire 3-0, c’est positif. Mon but ? Ça part du côté droit avec Anwar (El Ghazi) et Imad (Faraj), ça arrive sur Yves qui me la donne super bien. »

« Aujourd’hui, c’était plutôt un entraînement physique. Personnellement, quand je joue un match, il n’est jamais amical, je veux toujours le gagner. Les objectifs sont différents du championnat, bien sûr, mais il faut savoir l’emporter. Toutes les victoires sont bonnes à prendre. Le terrain m’avait manqué. Je ne coupe pas beaucoup pendant les vacances, mais rien ne remplace l’esprit de compétition et le fait de se retrouver avec ses coéquipiers. Je suis content. »

 
Arton Zekaj (Milieu du terrain du LOSC)

« On a joué notre jeu, ça se voit que nous étions supérieurs à notre adversaire. Il y a eu des bonnes choses, même si on jouait notre premier match de la saison. Le résultat a montré qu’on a dominé. Il faisait chaud, ce n’était pas évident. C’est le début de la préparation, on commence à trouver un rythme. Et pour un début, je trouve que c’est pas mal. La barrière de la langue ? Il n’y a pas de grandes discussions sur le terrain, on arrive tous à se faire comprendre. Quant à ma barre transversale contre mon camp, j’ai eu de la chance (sourire). »