DOMAINE DE LUCHIN, MARDI 27 NOVEMBRE - J-10

MAIS QU’EST-CE QU’ON ÉCRIT SUR CES PAGES ?

Tout commence par une table ronde dans la bonne humeur. Une tasse de café dans une main, un stylo dans l’autre, c’est l’heure du comité éditorial. L’objectif ? Bâtir ensemble le "chemin de fer", sorte de fil conducteur du LOSC In The City à venir. Quels sujets traiter ? Quelle place leur donner ? Qui mettre en lumière ? Autant de questions soulevées. C’est parti pour la phase de rédaction partagée entre les rédacteurs LOSC et les autres contributeurs du journal. Car nombreuses sont les plumes à s’exprimer dans celui qu’on surnomme "LITC". Patrick Robert le Président de LOSC Association, le blog DBC LOSC bien connu des Twittos, mais aussi trois étudiants de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille qui trouvent en nos colonnes un bon moyen de s’aiguiser le stylo.

181207LITC1.png

SAINT MACAIRE-EN-MAUGES (49), LUNDI 3 DÉCEMBRE - J-4

PLACE À LA MAQUETTE

p8-9_Loscissime-3-1.jpgLes textes ? C’est OK, ils sont rédigés, relus et corrigés, puis condensés sur un immense document (une trentaine de pages Word, quand même). L’iconographie (photos, illustrations, créations graphiques) ? Check ! Elle est finement sélectionnée, page par page. Les pubs ? Vendues par notre partenaire la Voix Medias, elles sont insérées au fur et à mesure. Le tout est envoyé à notre Directeur Artistique basé dans le Maine-et-Loire, lequel va alors pendant deux jours "maquetter" le journal (avec goût, n’est-ce pas ?) S’en suit une longue et minutieuse phase de relecture, d’ultimes corrections, de chasse aux petites coquilles et d’ajouts des dernières infos. Puis l’heure est venue de mettre le gâteau au four, non ?

ARRAS, DANS LA NUIT DU MERCREDI 5 AU JEUDI 6 DÉCEMBRE - J-2

PAPIER, S’IL VOUS PLAÎT !

Direction l’imprimerie, désormais. C’est là que LOSC In The City prend vie, passe du format PDF au papier. Les 50 000 exemplaires sont imprimés, collés, coupés, reliés et mis sur palette automatiquement en moins de trois heures, en pleine nuit dans une immense machine rotative à un rythme effréné de 584 exemplaires par minute ! 500kg de papier, 200kg d’encre pour un rendu, avouons-le, plutôt classieux, n’est-ce pas ? Et l’écologie dans tout ça ? Tout est prévu. Le papier que vous tenez entre vos doigts est certifié PEFC, une norme européenne qui garantit que pour chaque arbre coupé, un autre est replanté au sein de forêts gérées durablement et dont l’exploitation est ainsi raisonnée.

MARCQ-EN-BAROEUL, JEUDI 6 DÉCEMBRE – J-1

ON EST 50 000. ET ON MONTE À LILLE !

La suite se passe… sur l’autoroute A1. Quelques 50 kilomètres à bord d’un camion pour une livraison prévue au parc d’activités de La Pilaterie, point de dépôt général des 50 000 journaux. Le lendemain (très tôt), plusieurs chauffeurs viendront récupérer leurs colis, histoire d’alimenter la cinquantaine de points de distribution répartis dans toute la métropole. Universités, lieux de vie lillois, gares, stations de métro, bars de supporters, boutiques LOSC, mais aussi dans les principaux restaurants de la Métropole de nos partenaires Flunch et McDonald’s. À chacun ses exemplaires.

181207litc2.png


MÉTROPOLE LILLOISE, VENDREDI 7 DÉCEMBRE – JOUR J

ET LE LOSC DÉBARQUE IN THE CITY

C’est le grand jour ! À l’occasion de la réception de Reims dimanche, ce 21ème numéro sort exceptionnellement vendredi (contre le jeudi habituellement). Il est 7 heures, LOSC In The City est prêt à être distribué. Souriants et habillés LOSC de la tête aux pieds, nos joyeux runners offrent leur shoot de LOSC à tous les métropolitains sur la route du travail ou de l’école. Et pour tous ceux qui n’ont pas pu récupérer leur gratuit en ville, ne le manquez pas au Stade Pierre Mauroy deux jours plus tard. Car c’est une nouveauté cette saison : désormais, LOSC In The City s’impose aussi comme LE programme de match officiel des Dogues, accessible à toutes les entrées dans l’enceinte, mais également en buvettes et dans espaces réceptifs du stade.

181207LITC3.png
 

Collectionneurs, jouez pour gagner un maillot

21 numéros ? Avouez que ça commence à peser. Il paraît que plusieurs supporters en font la collection. Des rumeurs affirment même que certains l’auraient complète : 21/21, carton plein ! Mouais, on demande à voir quand même, hein… Et si vous posiez à côté de votre collection (complète ou non) de LOSC In The City ? Tweetez votre photo avec #LOSCInTheCity ou envoyez-nous tout ça par mail (loscinthecity@losc.fr). Et même qu’on tirera l’un de vous au sort et qu’on lui enverra un maillot. C’est dit !