Lorsqu’il pose ses valises au LOSC à l’été 2015, Mike Maignan est déjà précédé d’une prometteuse réputation. À 17 ans seulement le jeune homme intégrait le groupe professionnel du Paris Saint-Germain, son club formateur. Mais pour donner la pleine mesure à son talent, cet international français dans toutes les catégories (d’U16 à Espoirs) a besoin de s’émanciper et de quitter le cocon francilien. Direction le LOSC où il effectue d’abord, en tant que doublure de Vincent Enyeama, deux saisons d’apprentissage du haut niveau durant lesquelles il effectuera 17 apparitions (dont 11 en Ligue 1). 


180124Maignan01.jpg

Spécialiste des penalties, mais pas que…

Ce travail, adossé à ses qualités naturelles, permet au natif de Cayenne d’enfiler le costume de numéro 1 depuis cet été. Malgré les difficultés de la première partie de saison 17-18 des Dogues, Mike Maignan émerge régulièrement par des performances de premier ordre. Explosif et souvent décisif, il se révèle également dans l’exercice des penalties dont il s’impose déjà comme l’un des meilleurs spécialistes de notre championnat (3 tentatives stoppées sur 6 en L1).
 
Fort de la confiance de ses dirigeants et désireux de prolonger sa collaboration avec le LOSC, Mike Maignan étend aujourd’hui, à 22 ans, son bail avec le club qui l’a révélé au plus haut niveau. 
 

Mike Maignan

« Je prends cette prolongation comme une récompense de mes efforts et de ma patience. Cela prouve que le club a confiance en mes capacités et veut construire l’avenir avec moi. Je suis arrivé ici il y a deux ans et demi en tant que numéro 2 avec l’objectif de m’imposer. Aujourd’hui je suis numéro 1, j’aspire maintenant à continuer de progresser et à aider le club à retrouver la place qui est la sienne au classement. Le projet du LOSC est bon, j’y crois dur comme fer. » 

Marc Ingla

« Mike a gagné sa place de titulaire cette saison. C’est encore un jeune gardien mais il fait preuve d’une grande maturité et d’un grand professionnalisme. Il possède les qualités à la fois techniques, physiques, tactiques et mentales du gardien moderne. Nous sommes convaincus qu’il possède le potentiel pour être l’un des grands gardiens du football français et mondial dans les prochaines années. C’est une excellente nouvelle qu’il s’inscrive encore plus dans la durée avec nous. Il doit devenir un pilier de l’équipe pour cette deuxième partie de saison qu’on espère plus heureuse pour le LOSC et ses supporters . »