Bonjour Mile. Nous avons appris que tu étais au plus près de cette sélection australienne. Peux-tu nous en parler ?
Oui, tout à fait. Je suis actuellement en Russie pour travailler avec l'équipe nationale d'Australie. J’occupe le rôle de coach mental pour les nombreux jeunes joueurs que nous devons aider psychologiquement afin qu'ils soient concentrés lors des matchs et des entraînements. 

L’Australie affronte la France demain (12h). Quel est donc ton sentiment à propos de cette rencontre très attendue ?
En Australie, nous respectons énormément l'Équipe de France parce que c'est une très bonne équipe avec une grande histoire en Coupe du Monde. Même si nous la respectons, nous ne la craignons pas. Contrairement aux Français, il n'y a pas beaucoup d'attente autour de notre équipe. Ça peut être un avantage pour nous. Nous participons à ce Mondial avec confiance et la ferme intention de montrer un beau visage. On croit en nos joueurs, on va tout faire pour aller chercher un résultat.

1_175.jpg

Comment décrire cette équipe australienne ? Quels sont ses qualités et ses défauts ?
La sélection australienne ne possède pas une équipe de stars mais un collectif qui travaille, qui croit en lui et qui est capable de produire un beau football. Il n'est pas question d'un joueur mais de toute l'équipe, cela fait partie de la culture australienne depuis de nombreuses années. Même si nos joueurs n’évoluent pas dans les meilleurs championnats européens, ils ont déjà prouvé qu’ils peuvent concurrencer de grandes équipes, notamment l'année dernière durant la Coupe des Confédérations face l’Allemagne (défaite 3-2). C'est une jeune équipe qui est promise à un bel avenir.

2_132.jpgComment l’équipe nationale est-elle perçue au pays ? 
En ce moment, les Australiens sont très optimistes. À chaque Coupe du Monde, tout le pays est derrière sa sélection. Cependant, ils sont aussi réalistes et savent que c'est un groupe difficile. La France est évidemment le grand favori pour remporter cette poule, le Danemark est aussi un adversaire difficile. Mais nous sommes confiants dans le fait que nous pouvons obtenir de bons résultats. Nous croyons en nos joueurs, en notre équipe. Si nous n'y croyions pas, nous ne serions pas à la Coupe du Monde. 

Quelle est l’ambition des Socceroos pour cette édition 2018 ?
L'objectif minimum est de sortir de cette poule. Nous nous croyons capables d'atteindre les phases finales. On fera tout pour atteindre ce stade de la compétition. À partir de là, tout est possible…

Merci Mile Sterjovski pour ta disponibilité.