Franck Passi (entraîneur du LOSC)

 

« Je ne me suis pas du tout régalé. On n’a pas su mettre de rythme dans le jeu, de mouvement non plus. On s’est donné l’objectif de terminer dans les dix premiers, ce n’est pas le cas. Il est évident que l’imprécision qu’ont fait preuve les joueurs n’est pas facile à régler en plein match. Ils ont surtout manqué de simplicité dans le jeu. Je pense que c’est un manque d’expérience de la part des joueurs même s’ils ont pourtant été mis sur les rails pour ne pas tomber dans ce piège. Je vais avoir une explication avec eux. Je vais leur montrer aussi de quoi ils sont capables pour leur faire changer d’avis sur eux-mêmes. »
 

« Lorsque les joueurs sont sortis du vestiaire, on leur a expliqué d’imprimer une pression constante pendant 15 minutes pour faire basculer le match rapidement. Ça n’a pas été le cas. Ce soir, je mets tout le monde dans le même panier. Nous sommes tous fautifs. »

2_109.jpg
 

Philippe Hinschberger (entraîneur du FC Metz)

 

« Notre objectif était de venir chercher au minimum un point. C’est une délivrance pour tout le monde d’obtenir le maintien. Aujourd’hui, nous sommes vraiment contents et les joueurs savourent le boulot réalisé. Ce soir je pense que le LOSC a fait son match, même s’il n’a pas fait preuve d’adresse face au but. On a tremblé quelques fois. On les a empêchés de bien attaquer tandis que nous avons joué sur nos armes. »
 

Julian Palmieri (défenseur du LOSC)

 

« Ce soir, j’ai l’impression d’avoir revécu le début de saison,  voire même le match aller contre Metz. C’est un peu un copié-collé de cette rencontre contre une équipe qui nous attendait et qui cherchait à nous contrer. On la savait dangereuse sur coups de pied arrêtés et c’est ce qui s’est passé. C’est dommage car on voulait bien finir la saison. C’est un sacré coup d’arrêt. D’autant qu’on s’apprête à se déplacer à Monaco qui, je pense, s’il gagne, sera champion. »

« Mine de rien, on a campé dans le camp messin, mais c’était assez pauvre, assez stérile. On n’a réussi aucune frappe cadrée contre une équipe qui a encaissé 70 buts cette saison. Ce n’est pas possible, surtout à domicile. On ne va pas se le cacher, c’est une déception. Le football est notre passion, mais avant tout notre métier, on se doit de jouer à fond, ne serait-ce que pour nos supporters. Ce soir on a senti un manque de rythme dès les premières minutes. »

3_67.jpg
 

Sébastien Corchia (défenseur du LOSC)

 
« C’est une grosse déception ce soir, on voulait continuer notre série de victoires. Il y a peut-être eu un relâchement de notre part. On l’a payé cash parce qu’en face, Metz était à 100%. À la mi-temps on s’est dit qu’il fallait augmenter le rythme au niveau des passes, qu’elles soient plus rapides. On voulait aussi changer plus rapidement de côtés car l’adversaire était regroupé dans l’axe. On ne peut s’en prendre qu’à nous même. C’est un non match. »

« Il faut rester concentrés jusqu’à la fin de la saison, ne pas se dire que ce sont les vacances, essayer d’aller chercher des victoires pour finir dans la première partie de saison. On avait cet objectif, mais avec cette défaite, ça arrête tout. Ce sera difficile à Monaco, une équipe qui réalise une grande saison. Il va falloir vite se remettre dedans et ne surtout pas commettre les mêmes erreurs que ce soir, rester concentrés à 100%. »

1_128.jpg