Luchin-Lesquin, itinéraire bien rodé.

Rassemblés à leur camp de base de Camphin en Pévèle, les Nordistes rejoignent - en bus - l’aéroport Lille-Lesquin. On s’enregistre, on dépose son paquetage,  puis on foule le tarmac pour embarquer. Cap sur l'ouest !

Bienvenue au Pays de Retz.

Près de deux heures plus tard et un crochet par l'aéroport de Nantes, la délégation lilloise débarque à Pornic, station balnéaire de renom, nichée en plein cœur du Pays de Retz, en Loire-Atlantique. C’est parti pour une immersion de cinq jours, histoire de valider les acquis d’une préparation physique et technique déjà rondement menée.

Mieux vaut prévenir que guérir.

Entre la découverte des chambres, le déjeuner (naturellement léger) et la traditionnelle sieste de digestion, les Dogues n’effectuent qu’une courte halte à leur hôtel. 17h15, tout le monde file au Centre Sportif du Val Saint-Martin, le terrain d'entraînement, à quelques encablures du centre-ville de Pornic. À l’échauffement, l’accent est mis sur la prévention musculaire.

Gare au coup de pompes.

Exercices de précision technique, démarquage, appels de balle puis opposition grandeur nature : sur le rectangle vert, les joueurs prennent part aux ateliers avec la même pugnacité, entre concentration et bonne humeur. La preuve, à chaque occasion de but concédée, chaque équipe se plie - avec le sourire - à une série de dix pompes.

Bien s’étirer pour mieux récupérer.

Conviés pour la première fois à un stage de préparation avec le groupe professionnel, les jeunes Lucas Digne (17 ans ce mardi), Gianni Bruno (18 ans) et Omar Wade (20 ans) font preuve de détermination sur tous les ballons. Trois coups de sifflet… Retour aux vestiaires ? Pas encore. Sous la houlette de Gregory Dupont, leur préparateur physique, les Lillois achèvent cette séance par vingt bonnes minutes d’étirements.



Prochain test-match pour les Nordistes : la rencontre amicale face au SCO Angers, pensionnaire de Ligue 2, ce mercredi 21 juillet (coup d’envoi à 18h30) à Saint Brévin les Pins.