Au sortir d’une rencontre amicale haute en rebondissements face à Courtrai (3-3), samedi, les Dogues poursuivent leur préparation à Pornic. Au cœur de leur second stage estival, les Nordistes affrontent le SCO Angers, pensionnaire de Ligue 2. Comme prévu par son objectif tactique, et de façon à ce que chaque joueur dispose de 90 minutes de temps de jeu, Rudi Garcia fait tourner l’effectif. Ainsi, Landreau garde le but lillois tandis que le quatuor Vandam-Rami-Plestan-Souaré prend place en défense. Au milieu, on retrouve le trio Balmont-Dumont-Mavuba, derrière Frau et Touré, tandis qu’Hazard évolue dans un registre de numéro 10.

Keserü-Landreau : duel d’anciens nantais remporté par le premier

Sur la pelouse du petit stade Jean Vincent, les Dogues frappent les premiers. À la réception d’un coup franc excentré d’Hazard, Plestan voit son coup de tête passer au dessus du but de Malicki (3è). Dominateurs dans le premier quart d’heure, les hommes de Rudi Garcia concèdent cependant l’ouverture du score. Sur un tir en pivot décroisé au point de penalty, Keserü ne laisse aucune chance à Landreau (1-0, 27è). Les Nordistes tentent de réagir sur un coup-franc de Rami à ras de terre qui passe de peu à côté (35è). Lancé en profondeur, Hazard élimine un puis deux défenseurs avant de se retrouver seul face à Malicki. C’est à la faveur d’une main ferme que l’ancien portier des Dogues préserve sa cage inviolée (41è). On en reste là pour les 45 premières minutes.

Touré égalise, Landreau prend sa revanche sur Keserü

Au retour des vestiaires, trois Lillois font leur apparition sur le terrain. Sow, Cabaye et Béria remplacent Hazard, Mavuba et Rami. Entré dans cette seconde période avec de bonnes intentions, le LOSC égalise rapidement. Suite à un mouvement orchestré depuis le côté droit par Sow, Dumont prend sa chance mais voit sa tentative contrée par…Frau. En embuscade, Touré assure du plat du pied (1-1, 48è). Les Angevins ne sont pas en reste et parviennent à obtenir un penalty. Face à Landreau, Keserü perd, cette fois, son duel. Le portier des Dogues dévie son puissant tir sur la barre avant que Diers ne marque un but refusé pour une position de hors-jeu (58è). Comme prévu, Sow cède sa place à De Melo (71è), lequel prend place sur le devant de l’attaque lilloise. La fin de match voit l’équipe de Rudi Garcia prendre la conduite des débats. C’est le moment que choisit le technicien losciste pour lancer Emerson et Wade dans la partie à la place de Béria et Touré (83è). On n’ira pas plus loin. Toujours en rodage, la machine lilloise poursuit ses réglages.