Sehrou, bonjour et merci pour ta disponibilité. Comment te sens-tu alors que tu viens de t’engager avec le LOSC ?
Je suis très heureux de devenir Lillois pour les quatre prochaines saisons. C’est même une fierté. J’ai maintenant hâte de défendre ce maillot du LOSC de la plus belle des manières, de rencontrer le staff, les joueurs et les supporters.

Qu’est-ce qui a fait pencher la balance en faveur du LOSC ?
Disons que je me suis entretenu avec le coach Hervé Renard. Celui-ci m’a tenu un discours solide : il m’a clairement dit ce qu’il attendait de moi, comment il comptait m’utiliser, qu’il y avait un bon projet à Lille et de bonnes choses à faire. Ses propos m’ont convaincu, tout simplement.

Que te fixes-tu comme ambitions désormais ?
Vous savez que nous disputons l’Euro U19 en Grèce dans quelques jours (à commencer par France-Autriche, le 6 juillet) et nous avons la ferme intention de gagner cette compétition. Une fois que celle-ci sera terminée, j’espère arriver au LOSC dans les meilleures conditions physiques pour pouvoir m'intégrer au mieux. Il s’agira ensuite pour moi de disputer un maximum de matchs et d’inscrire beaucoup de buts.

Toi qui aborde le sujet de l’Euro, tu n’es pas le seul Lillois du groupe puisque Benjamin Pavard fait partie de tes équipiers. T’a-t-il parlé du club ?
Ah oui, exactement ! (on l’imagine afficher un franc sourire) C’est vrai qu’avec Benjamin, une bonne affinité s’est créée depuis qu’on se côtoie à travers les rassemblements de l’Équipe de France. Il connaissait l’intérêt du LOSC à mon égard et du coup, il m’a dit comment ça se passait là-bas, m’a décrit les infrastructures que je vais découvrir, la vie du club en général et ce qui m’attendait. J’avoue que ses paroles ne m’ont pas laissé indifférent.



Revenons à toi. Peux-tu nous raconter ton parcours ?
J’ai démarré tout petit à l’USM Montargis et au J3 Amilly. Puis le Stade Lavallois m’a détecté et je suis parti en Mayenne. Ma formation a véritablement débuté là-bas, à partir des U16. Puis j’ai connu chaque catégorie jusqu’à intégrer l’équipe professionnelle où j’ai réalisé une saison 2014-2015 assez pleine. Me voici au LOSC désormais.

D’un point de vue personnel, comment décrirais-tu tes qualités de footballeur ?
Je suis un avant-centre pur. Parfois, l’entraîneur me déporte sur le côté droit comme c’est le cas en Équipe de France à l’heure actuelle, mais je suis plutôt un attaquant axial. J’aime prendre la profondeur, me montrer adroit devant le but et costaud dans les duels. Je possède un bon jeu de corps dos au but et un bon jeu de tête.

Toutes ces caractéristiques, tu vas maintenant pouvoir les mettre au service du LOSC avec tes nouveaux équipiers. À ce propos, en connais-tu quelques-uns ?
Je n’ai personnellement jamais côtoyé personne du groupe hormis Benjamin, mais j’ai suivi de près les arrivées de Bauthéac la semaine passée, et de Boufal cet hiver car je l’avais croisé sur les terrains de Ligue 2 l’an dernier lors des Laval-Angers. J’imagine donc très bien comment ça joue et je pense qu’il y a de quoi être bien servi devant (il se marre).

Qu’est-ce que cela représente pour toi de goûter bientôt à la Ligue 1 ?
Le but de chaque joueur étant d’atteindre l’élite un jour, je ne peux que ressentir de la fierté d’arriver à ce niveau. En plus, j’ai jeté un œil sur le calendrier et on peut dire que ça démarre plutôt fort avec la réception du PSG (le 7 août). De quoi se mettre tout de suite dans le bain…

Merci Sehrou et bonne aventure en Grèce avec l’Équipe de France U19 !