Tulio, bonjour. Dans quel état d’esprit êtes-vous avant de vous rendre en Normandie ?

Nous sommes forcément frustrés par cette élimination en coupe de la Ligue à Montpellier, mais l’équipe est déterminée à tourner la page et à se reconcentrer sur le championnat. Dimanche dernier, nous avons remporté contre les Brestois (3-1) un match capital. Avant ce rendez-vous, nous n’avions engrangé qu’un point sur neuf possibles en Ligue 1. Il était donc nécessaire de s’imposer pour se replacer au classement. Ce que nous avons fait avec la manière. On peut véritablement parler de match référence.

D’autant qu’en face, c’est le leader qui se présentait à vous…

Si Brest figure aujourd’hui encore en tête du championnat, ce n’est pas un hasard, on l’a vu : cette équipe joue plutôt bien au ballon. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui nous a permis de déployer notre jeu, car les Bretons n’étaient pas venus uniquement pour défendre. Nous avons su rester concentrés du début à la fin. C’est sur cet état d’esprit que nous allons nous appuyer pour aller chercher un résultat à Caen, samedi.

« Après avoir débloqué mon compteur but en Europa League, je souhaite maintenant marquer en Ligue 1 pour véritablement lancer ma saison »

Justement, comment imagines-tu le scénario de cette partie ?

Ça sent le match piège. Pour les avoir affronté en coupe de la Ligue(4-1), on sait que cette formation caennaise met beaucoup d’engagement physique, n’hésitant pas à aller au contact sans appréhension. Il faut aussi savoir que nous avons joué hier, bénéficiant donc d’un temps de récupération nettement inférieur à celui de nos adversaires.

Quelles sont les forces de cette équipe normande ?

Outre son collectif, elle peut actuellement compter sur la présence d’un attaquant en pleine confiance, Youssef El Arabi. Son impact offensif constitue pour moi son atout majeur. C’est aussi le nôtre, on l’a vu contre Brest. Essayons d’enchainer sur un second succès de rang en L1, avec l’objectif de rester dans la partie haute du classement.

À titre personnel, comment te sens-tu, une semaine après avoir repris la compétition ?

J’ai eu la chance de marquer dès mon retour, à Sofia (2-2). Pour un attaquant, on sait qu’il est toujours très important de trouver le chemin des filets, surtout pour la confiance. Même si je ne suis pas encore au top physiquement, je me sens près à jouer tout un match, si nécessaire. Pour moi, l’essentiel est maintenant de retrouver des sensations. Mentalement, je me sens bien. Après avoir débloqué mon compteur but en Europa League, je souhaite maintenant marquer en championnat pour véritablement lancer ma saison.


Merci Tulio De Melo. Stade Malherbe de Caen-LOSC, c’est ce samedi (coup d’envoi à 21 heures) au stade Michel d’Ornano, dans le cadre de la 13è journée de Ligue 1.