Histoire du LOSC

04:09 MIN

2002-2008

De 2002 à 2008 : L’histoire s’écrit avec un grand LOSC !

2002-2003

Claude Puel hérite d’une équipe décimée de ses cadres. Le nouveau technicien du LOSC sort tout juste d’une année sabbatique et se replonge dans le grand bain de la Ligue 1 avec Lille. Lille termine néanmoins 14ème en 2002-2003 après avoir assuré son maintien dans la douleur.

2003-2004

Le club losciste termine 10ème en 2003-2004, récoltant au passage une place en Intertoto. Cette saison reste mémorable aussi pour les supporters car c’est le 15 mai 2004 que les Dogues disputent leur dernier match à Grimonprez-Jooris, face à Bastia (2-0). Pour l’anecdote, c’est Matt Moussilou qui marque dans le temps additionnel, et devient pour l’éternité le dernier buteur dans cette enceinte... Le LOSC évolue dès cette période au Stadium Lille Métropole depuis l’annulation du projet Grimonprez-Jooris II. De son côté, le nouveau projet de Très Grand Stade avance dans la difficulté.

2004-2005

En 2004-2005, les Loscistes finissent dauphins du champion lyonnais. Vainqueur de l’Intertoto Cup face à l’Uniao Leiria (0-0, 2-0 a.p.), le club nordiste sort en tête de sa poule en UEFA Cup, devant le FC Séville, avant de s’incliner contre Auxerre en 1/8ème de finale (0-1, 0-0).

2005-2006

En 2005- 2006, les Dogues passent tout près de la qualification lors de la phase de poules en UEFA Champions League, signant notamment une victoire historique contre Manchester United (1-0) au Stade de France ! Reversés en UEFA Cup, les Dogues chutent sur le fil en 8e de finale face au FC Séville, le futur vainqueur (1-0, 0-2). Attendus au tournant en L1, ils arrachent la 3ème place, synonyme de tour préliminaire de l’UEFA Champions League lors de l’ultime journée, à Rennes (2-2). Respect !

 

2006-2007

Le LOSC poursuit sa quête des sommets à l’aube de cette saison 2006-2007. La première marche est franchie sans encombre lors du troisième tour préliminaire de l’UEFA Champions League face au FK Rabotnicki (3-0, 1-0). Le club de Michel Seydoux participe, pour la deuxième année consécutive, à la plus prestigieuse des compétitions. Le plus beau reste à venir ! Eh oui, cette aventure européenne est gravée d’une pierre blanche dans l’album des souvenirs merveilleux. Souvenez-vous : le 6 décembre 2006, les Dogues écrivent l’un des plus beaux chapitres lillois sur la scène européenne. Ah, cette fameuse victoire historique sur la pelouse de San Siro face à l’AC Milan (0-2) ! Que dire des buts de Peter Odemwingie et Kader Keita ! Magnifiques. Une soirée mémorable qui ouvre les portes des huitièmes de finale de l’UEFA Champions League. Une première dans l’histoire du club. Les protégés de Claude Puel sortent ensuite la tête haute de la compétition après deux prestations de haute voltige face à Manchester United (0-1, 0-1). En championnat, les partenaires de Grégory Tafforeau caracolent dans les hauteurs de la L1, ils sont encore sur le podium au soir de la 25ème journée. Le dernier sprint est moins prolifique, le LOSC termine finalement à la dixième place. Dans les coupes nationales, les Lillois sont stoppés dans leur parcours au stade des huitièmes de finale (à chaque fois pendant les prolongations), contre Rennes (0-2) en coupe de la Ligue et à Nantes (1-0) en coupe de France.

2007-2008

En 2007-2008, le géant Patrick Kluivert vient apporter toute son expérience à un groupe rajeuni et ambitieux. Les Dogues terminent 7èmes. Parmi les moments forts, notons la réception de Lyon au Stade de France, le 1er mars 2008 (0-1), pour une grande première en L1 devant 77 840 spectateurs. Un record d’affluence en ligue 1 !

13 septembre 2007

Inauguration de son nouveau centre de vie au Domaine de Luchin.