Le LOSC vient d’apprendre avec tristesse la disparition de l’un de ses glorieux joueurs d’hier. Guillaume Bieganski s’est éteint samedi à l’âge de 83 ans.

161010bieganski2.jpgGrand défenseur du mythique LOSC des années 50, Guillaume Bieganski a porté le maillot lillois à plus de 250 reprises durant huit saisons, de 1951 à 1959. Sous la tunique blanche au scapulaire rouge, le natif de Libercourt s’est d’ailleurs constitué un joli palmarès : champion de France (1954) et double vainqueur de la Coupe de France (1953, 1955). Une régularité qui a d’ailleurs valu neuf sélections en Équipe de France à ce pur nordiste, déniché par le LOSC à Dechy, près de Douai.

Patrick Robert (Président du LOSC Association et des Anciens Dogues)

161010bieganski1.jpg

« Guillaume Bieganski fait partie de ces premiers joueurs que j’ai vu jouer quand j’ai commencé à fréquenter le stade Henri-Jooris. J’en garde le souvenir d’un défenseur central athlétique, rugueux et dur sur l’homme, qui a également connu une superbe carrière internationale, puisqu’il a participé à la Coupe du Monde 1954 en Suisse avec trois autres Lillois (Strappe, Ruminski, Vincent). Après avoir poursuivi sa carrière à Lens et Forbach, il l’avait achevée à Marignane avant de se retirer à Lunel, entre Nîmes et Montpellier. Il restait toutefois très attaché au LOSC. » 

« Après avoir vu s’éteindre l’intégralité de la première génération de Dogues d’après-guerre, on assiste aujourd’hui avec tristesse à la disparition progressive de cette deuxième glorieuse équipe des années 50, puisque le décès de Guillaume Bieganski intervient quelques mois après celui de son ex-partenaire, Gérard Bourbotte. »

Le LOSC présente ses plus sincères condoléances à la famille ainsi qu’aux proches de Guillaume Bieganski.

Bourbotte_0.jpg