Rudi Garcia (entraîneur du LOSC) :

« Dans un match couperet comme celui-là, seule la qualification compte. Le contrat est rempli. J’espère avoir de belles équipes dans notre groupe pour que mon équipe poursuive sa progression, On a envie de revivre de belles émotions dans cette coupe d’Europe. Ensuite, nous y laissons un blessé à l’aller, un autre au retour, ce qui est préjudiciable pour la suite. Nous avons manqué de temps d’accélération car à chaque fois que nous y sommes parvenus, nous avons déséquilibré leur bloc. Mais nous avons encore manqué de rythme dans notre jeu. Ce n’était pas un grand LOSC, mais un LOSC suffisant pour se qualifier. Nous n’avons pas encaissé de buts depuis quatre matchs. Ce n’est pas pour me déplaire. En étant solide, on sait que l’on peut gagner des rencontres. Nous n’avons pratiquement rien concédé de dangereux. On savait que l’on allait se mesurer à une équipe qui jouait long pour batailler dans les airs. On espère que cette qualification va nous faire du bien. Nous aurons la réponse dimanche contre Nice. Pour cela, nous allons devoir bien récupérer. La blessure de Franck Béria ? Cela semble assez sérieux. On va attendre le verdict du doc. »

Juan Ramon Lopez Caro (entraîneur du FC Vaslui) :

« Mes joueurs ont beaucoup donné ce soir et ils auraient mérité une meilleure récompense de leurs efforts. Je ne trouve pas le résultat logique au regard de nos deux confrontations. Les deux rencontres ont été très équilibrées et disputées. Nous avons des styles de jeu complètement opposés. Les Lillois ont eu le contrôle de la partie mais si j’observe nos occasions de l’aller, on aurait pu venir ici avec une victoire en poche. Le contexte du retour aurait alors été complètement différent. Là, nous n’avons pas été très précis dans nos offensives, c’est dommage car si on avait marqué, cela aurait changé la donne. Pour finir, je voudrais féliciter l’équipe de Lille, son public, le club dans son ensemble. Je leur souhaite beaucoup de réussite dans la phase de poules de cette compétition. »

« Dans un match couperet comme celui-là, seule la qualification compte. Le contrat est rempli. »
Rudi Garcia

Florent Balmont (milieu de terrain du LOSC) :

« La victoire a été difficile, même si on savait que cette équipe allait nous attendre. Je ne pensais pas à ce point là. Du coup, cela a été dur de trouver les décalages. Nous ne nous sommes pas affolés et on est arrivé petit à petit à les mettre en danger. La récompense de nos efforts est venue avec ce pénalty puis par ce second but dans la foulée. L’objectif était de se qualifier, nous sommes donc contents de pouvoir jouer une seconde année de suite cette phase de poules. Ce soir, c’est aussi notre première victoire de la saison. Il était important de renouer avec le succès, surtout à domicile. Nous allons désormais penser à bien récupérer pour se concentrer sur la réception de Nice, ce dimanche. Il va falloir prendre ces trois points important pour la suite du championnat. »

Aurélien Chedjou (défenseur du LOSC) :

« Cela n’a pas été évident car notre adversaire est resté campé sur ses bases défensives. Les Roumains comptaient sur la taille de leur avant-centre et la qualité de jeu de Wesley pour nous contrer. Maintenant, nous sommes satisfaits de cette qualification. Nous avons dû être patients pour aller forcer la décision. Au final, cela a tourné en notre faveur. J’espère que cette première victoire du LOSC cette saison en appellera beaucoup d’autres. Mon but ? Eden veut centrer mais je lui dis ne pas le faire car avec Adil, nous n’étions pas encore en place dans la surface de réparation adverse. Il ressort le ballon vers Emerson. Comme je suis plein axe, je le sollicite, il me la donne et je prends ma chance. Je pense que le gardien est dessus, mais comme elle est détournée, le ballon termine au fond des filets. Tant mieux pour nous. »