Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

« Si on se place du côté des spectateurs, ça devait être un beau match à observer, avec de nombreux buts. Pour un entraîneur, c’est autre chose. Je retiens surtout la satisfaction d’avoir vu l’équipe inscrire trois buts, mais je garde une interrogation car elle en a aussi encaissé trois. Après, bien sûr, il y a les faits de match puisque nous avons terminé à neuf. Pourtant, même avec cette infériorité numérique, nous sommes restés solides, bien organisés. On n’a pas 100% des torts, il faut avouer que ça ne se passe pas toujours très bien quand on franchit la frontière au niveau de l’arbitrage. Mais il faut reconnaître que nous ne sommes pas exempts de tous reproches non plus, car nous étions prévenus et nous n’avons pas su gérer cela. Ça mérite une explication avec les joueurs... Tirons les leçons de cette rencontre avant le début du championnat. »

Franck Béria (Défenseur du LOSC)

« Je compare un peu ce match à une kermesse, où il n’y avait pas vraiment de fil conducteur. Ça n’avait ni queue ni tête, avec peu de limites. Pour le spectacle, ça devait plaire, pour nous, c’était moins drôle. On doit travailler pas mal de compartiments de notre jeu, notamment au niveau de la concentration. Quand on finit à neuf pour des bêtises, c’est difficile. On a tout de même eu le mérite de repartir avec une victoire. Continuons désormais à nous préparer pour le vrai moment, celui du 7 août. »

Yohan Cabaye (Milieu de terrain du LOSC)

« Je restais sur une fausse note à Lorient. Mon penalty converti me permet de repartir sur de bonnes bases avant d’aborder la Ligue 1. C’est un match de préparation, avec de bonnes et de mauvaises choses. On prend des buts, on en met, le plus important reste d’être prêt à Rennes début août. Le fait que l’équipe n’ait pas trop changé nous aide beaucoup, sachant que Gervais (Gervinho) et Aurélien (Chedjou) nous rejoignent au deuxième stage. Mon cas personnel ? Je ne fais pas de plans sur la comète. Il y a de bonnes choses à faire au LOSC et avec mon expérience de l’an dernier, je laisse les états d’âme de côté. »

Rio Mavuba (Capitaine du LOSC)

« C’est toujours difficile lorsque l’on rencontre une équipe belge. Cela fait trois ans que ça se déroule ainsi, avec un match un peu chaud. Après, dans le jeu, on a manqué d’efficacité, aussi bien défensivement qu’offensivement. On a pris cinq buts en trois rencontres amicales, cela veut donc dire qu’il reste beaucoup de boulot. Ça nous montre le chemin qu’il nous reste à parcourir avant le lancement du championnat. Par contre, il faut retenir que nous parvenons à marquer, avec Moussa (Sow) qui se font parfaitement dans le collectif. Cap maintenant sur ce stage à Pornic où nous serons au complet pour bien travailler. »