Voyager léger.

Soleil au beau fixe au Domaine de Luchin en cette fin de week-end, la température affiche un bon 25°. Lunettes noires sur le nez, les Dogues peuvent embarquer pour l’autocar qui va les emmener jusqu’à l’aéroport de Lesquin. En route pour une semaine de stage intensif !

Lesquin, le bien connu.

C’est désormais une vieille habitude. Comme à chaque déplacement en championnat ou en coupe d’Europe, les Lillois prennent leur envol depuis l’aéroport de Lille-Lesquin. Du kiosque à journaux, en passant par le bus qui les dépose sur le tarmac, jusqu’à la montée dans l’avion, les Nordistes connaissent le rituel par cœur.

Changement de ciel.

À l’arrivée dans le sud-ouest après 2h10 de vol, plus précisément à l’aéroport de Biarritz-Anglet-Bayonne, la troupe losciste découvre un climat plus plombé que dans le Nord. C’est le monde à l’envers !

Balèzes les falaises.

Prenant leur quartier du côté de Saint Jean de Luz, les Dogues découvrent un hôtel spacieux, planté en haut d’une falaise dominant l’océan Atlantique. Il faut désormais rapidement regagner les chambres, défaire les valises et partir pour un footing de trente minutes.

Un aperçu des Pyrénées.

Lors de leur première sortie en forme de décrassage du voyage, le groupe nordiste s’aperçoit vite d’un aspect local : ça monte et ça descend de façon plutôt raide ! Il faut déjà gérer l’effort pour ne pas se mettre dans le rouge. Finalement, le groupe reste soudé et va ensuite tranquillement s’étirer. La journée se termine déjà sur un magnifique soleil couchant. Annonciateur de beau temps pour ce lundi ?



C’est parti ! Les hommes de Rudi Garcia n’ont pas traîné en rejoignant la frontière espagnole. Cap sur six jours de préparation intensive que LOSC.fr va suivre pas à pas.