Jérémie, bonjour. Quel bilan tires-tu de cette première moitié de championnat ?
La grosse satisfaction vient de nos 5 matchs à domicile, avec 4 victoires et 1 nul, 18 points pris sur 20 possibles. On ne peut pas cracher dans la soupe, c’est vraiment très bien. À l’extérieur, les défaites à Vendenheim (1-0) et Reims (1-0) me restent en travers de la gorge. On ne doit pas perdre ces deux rendez-vous. Mes regrets par rapport au début de saison se situent à ce niveau-là. Ensuite, les autres revers sont, je pense, assez logiques. Il ne faut pas non plus oublier que nous avons voyagé chez les 5 premiers du classement. On les recevra durant la seconde moitié de la saison, on va donc voir comment on sera capable d’appréhender ces rendez-vous. Un nouveau championnat commencera en janvier.

Le premier constat est donc positif…
Je suis satisfait de ce qu’on a fait jusque-là. Il nous manque peut-être deux-trois points de plus qu’on aurait pu grappiller sur certains matchs. Et il ne faut pas oublier que les filles ont dû apprendre à défendre ce blason du LOSC, avec une pression supplémentaire chaque week-end. On l’a vu à Metz (4-0) en ouverture, on n’a pas reconnu les joueuses par rapport à ce qu’elles sont capables de produire sur un terrain. Les deux-trois premières journées ont été difficiles. Car le match contre Hénin à domicile, même si on le gagne (2-0), il n’a pas été simple non plus, idem à Arras (1-0). Ensuite, progressivement, on s’est mis dans le bain.

151222fem02.jpg

Et les résultats et le contenu ont été bien meilleurs. Tu confirmes ?
Oui. Les filles ont su faire abstraction de ce qui passait autour. Elles sont très fières de défendre les couleurs du LOSC et se sont reconcentrées sur les choses du terrain. Et puis depuis cinq-six mois, elles ont progressé. Je pense qu’on est monté en puissance au fil des matchs, en gagnant en assurance. J’espère qu’on va continuer sur cette même voie pour la seconde partie de championnat. Car aujourd’hui, on aborde les rencontres d’une manière différente.

Et au niveau comptable, le bilan est également satisfaisant ?
Il ne faut pas oublier que notre objectif principal est le maintien. En gagnant à domicile, on engrange des points, ce qui nous permet de nous situer du bon côté du classement. Cela nous offre aussi la possibilité de travailler plus sereinement, car on a pris de l’avance sur la zone de relégation. On va poursuivre ainsi en espérant être du bon côté à la fin du championnat.

151222fem03.jpg

Pour finir, quels seront les objectifs pour la suite ?
On va essayer de continuer à engranger un maximum de points à domicile, même si on ne va pas recevoir les mêmes équipes. On va voir si le fait de jouer à la maison compte vraiment. On devra également aller en chercher à l’extérieur, contre des concurrents directs, afin de se protéger, maintenir nos distances au cas où on ne parviendrait pas à avoir le même rendement chez nous.

Merci Jérémie Descamps et rendez-vous le 17 janvier 2016 pour la reprise du championnat, à… Hénin Beaumont (14h30).

151222fem04.jpg