0_France_0.gif Martin Terrier, le Dogue pur jus

160711TERRIER_0.jpgNé le 04/03/97 à Armentières (19 ans)
Milieu de terrain offensif
Droitier
Clubs : SC Bailleul, LOSC

19 ans… dont 13 au LOSC. Comme ses deux frères aînés avant lui (Maxence et Florian, aujourd’hui à Grande-Synthe), Martin Terrier a rejoint le club lillois très jeune, à 6 ans. Ce milieu de terrain offensif polyvalent vient d’ailleurs de signer son premier contrat pro. « C’est une fierté d’effectuer la reprise avec le groupe. Au départ, j’appréhendais un peu, mais j’ai été très bien accueilli », précise celui qui a dû écourter son stage à cause d’une blessure aux ischio-jambiers. « Mes modèles dans l’équipe ? J’observe beaucoup Sofiane Boufal et Morgan Amalfitano sur le terrain ».

L’œil de Rachid Chihab : « Martin est un pur produit du club, souvent surclassé, donc très vite arrivé en formation au Domaine de Luchin. C’est un garçon qui possède énormément de qualités, mais qui doit encore progresser mentalement, qui doit se durcir. Il présente un profil offensif capable d’évoluer sur tout le front de l’attaque et qui sait se montrer aussi adroit en tant que passeur qu’en tant que finisseur. »

Flag_of_Mali.svg__2.png Rominigue Kouamé, la patte gauche

Né le 17/12/96 à Lopou (Côte d’Ivoire) (19 ans)160711Kouame.jpg
Milieu de terrain offensif
Gaucher
International Espoirs malien
Clubs : Majestic SC, Académie Jean-Marc Guillou, Real Bamako, LOSC

Tout juste arrivé en Europe. Natif de Côte d’Ivoire, Rominigue Kouamé N’Guessan a rejoint le Mali voisin à l’âge de 12 ans pour y suivre une formation dans la prestigieuse Académie Jean-Marc Guillou pendant 5 ans.  Après une participation à la CHAN (coupe d’Afrique des joueurs évoluant sur le continent) remarquée sous les couleurs maliennes, il a rejoint le LOSC l’hiver dernier. « Je suis arrivé ici en mars, j’ai d’abord eu un peu de mal à m’adapter avec le froid », confie ce gaucher altruiste et travailleur, qui ne quitte jamais son compatriote Yves Bissouma. « On s’est vite senti intégré au groupe, les anciens ainsi que le coach nous donnent beaucoup de conseils pour progresser. »

L’œil de Rachid Chihab : « Rominigue est un garçon assez timide, très à l’écoute, discipliné et doté d’un bon pied gauche. Son poste de base est milieu, mais on doit encore découvrir dans quel registre il peut le mieux se révéler, se rendre le plus efficace possible. Techniquement, il est très habile et sait aussi se montrer agressif sur le porteur du ballon. Il dispose d’une bonne mentalité et d’une certaine marge de progression. »

Flag_of_Mali.svg__2.png Yves Bissouma, la touche technique

160711Bissouma.jpgNé le 30/08/96 à Issia (Côte d’Ivoire) (19 ans)
Milieu de terrain relayeur
Droitier
International Espoirs malien
Clubs : Majestic SC, Académie Jean-Marc Guillou, Real Bamako, LOSC

Dans les pas de Traoré et Koné. Lui aussi ivoiro-malien, Yves Bissouma est un milieu combatif et habile techniquement. À l’instar de son compatriote, il était également de l’aventure à la dernière CHAN. « Avec Rominigue, on est du même quartier, on a connu les mêmes clubs. Aujourd’hui, nous ne sommes plus des amis d’enfance, nous sommes des frères. » Issu de l’académie Jean-Marc Guillou (comme Adama Traoré et Youssouf Koné avant lui), il mesure le chemin parcouru : « J’ai toujours rêvé d’être footballeur professionnel, je ne savais pas que ça arriverait aussi tôt et surtout dans une équipe aussi prestigieuse que le LOSC. Je n’ai pas de mot pour expliquer ma joie d’être là. »

L’œil de Rachid Chihab : « Lui aussi découvre l’Europe et les spécificités de la formation à la Française. Il possède potentiellement de grosses qualités athlétiques et une belle adresse technique, mais il doit encore travailler la rigueur tactique. Yves est un milieu relayeur qui peut évoluer dans un entrejeu à trois, même s’il doit encore développer pas mal d'éléments dans son jeu. »

Flag_of_Morocco.svg__6.png Hamza Mendyl, le latéral qui monte

Né le 18/10/97 à Casablanca (Maroc) (18 ans)160711MENDYL_0.jpg
Défenseur latéral gauche
Gaucher
International Espoirs marocain
Clubs : Académie Mohammed VI, LOSC

Déjà appelé avec les A Marocains. Ivoirien par son père et Marocain par sa mère, le benjamin de la bande est un puissant et rapide défenseur gauche arrivé au LOSC en janvier dernier. « C’est un rêve pour moi d’être là, avec l’équipe pro. J’ai été bien accueilli, d’autant que les internationaux marocains que sont Sofiane Boufal et Mounir Obbadi m’ont permis de bien entrer dans ce groupe », assure ce sosie de Divock Origi, international U20, U23 marocain, qui a même été convoqué avec l’équipe A sans toutefois (encore) entrer en jeu.

L’œil de Rachid Chihab : « Hamza est un latéral gauche qui dispose d’un gros volume de jeu. Pour l’instant, il se situe davantage dans la peau d’un contre-attaquant, il va donc devoir trouver un équilibre avec l’aspect défensif. C’est un garçon en devenir, très sérieux, à l’écoute et énormément travailleur. À lui de faire du temps son allier. »
 

Flag_of_South_Africa.svg_.png Lebo Mothiba, le bulldozer sud-africain

160711MOTHIBA.jpgNé le 28/01/96 à Johannesburg (Afrique du Sud) (20 ans)
Attaquant
Droitier
International Espoirs sud-africain
Clubs : Mighty Bocks Johannesburg, Mamelodi Sundowns, Kempton Park, Academie Diambars, LOSC

Puissant, rapide, travailleur. Comme Idrissa Gueye et Pape Souaré, Lebo Mothiba est un Diambar. Pas du Sénégal, mais d’Afrique du Sud. Issu de cette prestigieuse académie récemment implantée au pays de Nelson Mandela, Lebo est un attaquant puissant, rapide et capable de parfaitement tenir le ballon, arrivé au LOSC en septembre 2014. « Je ressens une immense fierté d’être là avec l’équipe pro. Beaucoup de jeunes joueurs sud-africains ont ce rêve-là, d’intégrer un club européen. Mon objectif est maintenant de continuer à travailler dur pour espérer faire des apparitions dans le groupe cette saison. »

L’œil de Rachid Chihab : « Lebo est très généreux, c’est un bon équipier, fort d’une remarquable mentalité. La barrière de la langue semble être franchie pour lui. À son poste, il doit toutefois faire face à davantage d’exigence, car on demande énormément d’efficacité. C’est un garçon qui donne tout, mais qui doit maintenant peaufiner sa culture tactique, notamment au niveau des déplacements et bonifier son ratio d’efficacité. »