Stephane, bonjour. Une semaine après son éclatant succès devant Bois-Guillaume (9-0), ton équipe s’est imposée à Paris (1-4). Tu nous racontes ?
D’abord, nous avons joué avec un état d’esprit remarquable. Les garçons ont aussi mis beaucoup de qualité dans ce qu’ils ont entrepris, en se montrant efficaces, réalistes et solides. On a accompli une prestation vraiment aboutie au Camp des Loges, probablement un match référence pour la suite. Les joueurs ont pris beaucoup de plaisir. Et moi aussi.



D’autant qu’en face, il n’y avait pas n’importe quel adversaire…
En France, le PSG représente quand même l’une des références en termes de formation. L’équipe qu’on a affrontée n’avait d’ailleurs plus perdu sur son terrain depuis trois ans. Les Parisiens ont été sacrés champions en U17 et U19 l’an dernier. Tout ça, ça veut dire quelque chose. Ce sont donc des matchs intéressants à jouer pour nous, qui permettent de juger les valeurs individuelles et collectives.

Un petit mot sur ton groupe. Comment le juges-tu cette saison ?
(il réfléchit) Il est toujours difficile de comparer les effectifs d’une année sur l’autre. Cette saison encore, on fait régulièrement jouer plusieurs U17. On reste dans cette même ligne directrice à essayer de développer nos jeunes sur le plan individuel, mais à travers le collectif. Alors bien sûr, quand les résultats suivent c’est mieux, même si à l’arrivée, seule la qualité du joueur importe.

161019U192.jpg

Le tour final du championnat U19 ou la Coupe Gambardella représentent-ils des objectifs pour ton équipe en 2016-2017 ?
(sans hésiter) Non, franchement. Après, il est clair que ça ferait plaisir à tout le monde d’aller loin dans ces compétitions. Je suis un compétiteur, mes joueurs aussi et j’essaye de leur inculquer cet esprit au quotidien, car c’est ce qui régit le haut niveau. Cela fait plusieurs saisons qu’on se situe dans le haut du classement. On a disputé deux phases finales d’affilée, puis un quart de finale de Gambardella lors duquel nous ne sommes vraiment pas passés loin. C’est une vitrine, c’est vrai. Mais pas un objectif.

Car rappelons-le, l’ambition principale consiste à accompagner les joueurs vers une carrière pro.
On cherche surtout l’épanouissement des garçons. Nous savons tous que cette marche vers le monde professionnel est très difficile à franchir. Pour y parvenir, le joueur doit bénéficier d’un contexte particulier, d’un peu de chance également. Mais parfois, il faut aussi savoir forcer les choses, persister, car tout peut se jouer sur un détail. À eux de répondre présent au bon moment.

Merci à Stéphane Dumont pour sa disponibilité. Entraîneur des U19 lillois, l’ancien Dogue sera également aux commentaires de LOSC-SC Bastia, ce samedi (20h) au Stade Pierre Mauroy, avec Mickaël Foor. Il remplacera exceptionnellement Grégory Wimbée.

161019U191.jpg