Farès, bonjour et bienvenue. Tu viens de t’engager avec le LOSC. Quelle est ta première impression ?
Mon premier sentiment, c’est que je suis très heureux de rejoindre cette belle équipe de Lille. Je suis content car j’arrive dans un très bon club français, avec un projet ambitieux pour les années à venir. Je m’y retrouve complètement, j’aspire désormais à avoir du temps de jeu pour progresser. Ce projet mise notamment sur les jeunes joueurs comme moi, c’est donc très intéressant. À moi de démonter sur le terrain que je suis à la hauteur.
 
Tu as connu Luis Campos à Monaco. Son discours a-t-il influencé ton choix ?
Nous avions déjà de très bons rapports à Monaco. C’est une personne qui croit en mes qualités. Il est certain que cela m’a conforté de savoir qu’il a confiance en mon potentiel. Et pour un joueur, évoluer dans un climat de confiance, c’est un élément très important. À travers son discours et au projet qu’il m’a présenté, je n’ai pas hésité une seule seconde au moment de faire mon choix. Ça ne peut qu’être bénéfique pour moi.

IMG_8976.jpg

 
Quel regard portes-tu sur cette équipe du LOSC ?
Il y a beaucoup de talent dans cette formation. Le début de saison a été un peu compliqué sportivement, mais depuis quelques matchs, le LOSC s’est repris et a engrangé des points. Lors du précédent exercice, le club avait aussi eu des difficultés avant de terminer en boulet de canon. Je suis content de faire désormais partie de cet effectif. Samedi, j’ai suivi attentivement la prestation du LOSC face à mon club formateur. J’étais content de la victoire, forcément.
 
Tu as également découvert aujourd’hui le Domaine de Luchin…
J’ai été agréablement surpris lors de ma visite. Le LOSC dispose vraiment de très bonnes infrastructures pour pouvoir mettre les joueurs dans des conditions optimales de travail. Je connais également le Stade Pierre Mauroy pour y avoir joué la saison passée avec Monaco. Ce n’est pas un très bon souvenir puisque nous avions lourdement perdu (4-1).
 
C’est d’ailleurs dans cette enceinte que tu as marqué ton premier but parmi l’élite…
Oui, espérons que ce soit le premier d’une longue série dans ce stade. Mais le prochain but, ce sera avec Lille (il sourit)… C’est un clin d’œil sympa du destin, car je vais désormais défendre les couleurs du LOSC. J’espère que ça va me porter chance et que je vais réaliser de belles choses ici.  De ce match en tout cas, je me souviens que le public avait porté son équipe. Je ne connais pas encore la région, mais j’ai entendu beaucoup de bien de cette ville de Lille.

Bahlouli-ITW.jpg
 
Au LOSC, tu vas retrouver un visage connu, Yassine Benzia. Tu confirmes ?
Nous avons été formés tous les deux à Lyon, nous étions même assez proches. On a passé de belles années au centre de formation. Sa présence est importante pour moi ici car il va pouvoir me guider et m’aider dans mon intégration. C’est toujours un plaisir d’avoir une personne qu’on apprécie et avec qui on a des repères. Sinon, j’ai aussi joué avec Mike Maignan en équipe de France chez les jeunes. Il y a également Rony Lopes que j’ai croisé quelques temps à Monaco.
 
Comment définis-tu ton style de jeu ?
J’évolue milieu offensif, je suis assez polyvalent, je peux jouer à tous le postes de l’attaque. Je pense être assez technique, je possède une bonne frappe de balle. J’espère pouvoir apporter mes qualités et un plus à cette équipe de Lille. Voilà, mon objectif premier est d’avoir du temps de jeu et ensuite, de gagner ma place, marquer, faire marquer et prendre du plaisir. Là, après un prêt où je n’ai pas joué au Standard de Liège, la page est tournée. Je regarde devant moi et je peux vous dire que j’ai les crocs. J’ai envie de montrer au LOSC que le club a eu raison de me faire confiance. Je veux porter ce maillot et ce club le plus haut possible. Je ferai le maximum à chaque match.


 
Merci Farès et bienvenue chez les Dogues.