Bonjour Ibrahim. Comment se passent ces premières semaines de reprise ?
Très bien. On travaille beaucoup. Les entraînements sont surtout axés sur des exercices de passes, de tactique en mouvement, avec des sprints, des courses à haute intensité, des déplacements. On peut être amenés à faire jusqu’à sept ou huit ateliers par séance, avec à chaque fois une thématique précise abordée.
 
Une préparation plutôt inédite pour toi, donc ?
Un peu, oui. C’est une méthode d’entraînement assez différente de tout ce que j’ai pu connaître par le passé. Notre stage de préparation se déroule ici, au Domaine de Luchin, dans les nouveaux bâtiments construits cet été. Il y a tout ce qu’il faut à notre disposition et on reste proche de chez nous. C’est idéal.

170705Amadou1.jpg
 
Sens-tu une montée en puissance dans l’environnement du club ces dernières semaines ?
Oui, il est clair qu’on est en train de franchir un palier par rapport aux saisons précédentes. Tout est très différent, on sent que le LOSC change d’ère, prend un nouveau virage. Maintenant, on sait tous qu’on sera avant tout jugés sur le terrain. Et donc pour ça, il faudra être bon, obtenir des résultats rapidement.
 
Es-tu impatient de reprendre la compétition ?
(il réfléchit) Oui et non. Je pense qu’il faut d’abord prendre le temps de valider chaque étape une à une. En tout cas, c’est ma façon d’aborder les choses. Il y a d’abord une préparation à faire sérieusement, puis des matchs amicaux pour se régler, avant d’arriver au championnat. L’objectif sera d’être prêt tout de suite, dès le coup d’envoi de la Ligue 1.

170705Amadou2.jpg
 
Le groupe a accueilli plusieurs nouvelles recrues. Comment se passe l’intégration des uns et des autres ?
Plutôt bien. Tout le monde s’entend avec tout le monde, on sent une bonne humeur. Le groupe est assez jeune, on se parle tous, même si on n’utilise pas la même langue. Mais on s’adapte, on essaye de communiquer comme on peut et je pense qu’on s’en sort très bien.
 
Finalement, tu fais aujourd’hui un peu office de meuble dans cet effectif, non ?
(il sourit) C’est vrai que parmi tous les joueurs qui sont là aujourd’hui, je dois faire partie des plus anciens du groupe. Et pourtant, je n’aborde que ma troisième saison au LOSC. Hier encore, j’étais le petit nouveau qui devait s’intégrer et aujourd’hui, je tiens parfois ce rôle auprès de ceux qui arrivent. Tout va très vite, c’est ça le foot.
 
Merci Ibrahim. Bonne prépa’ à toi et à tes partenaires ;-)