L’œil du coach, Jérémie Descamps

« C’est une fille qu’on connaît depuis 3 ans. C’est une joueuse qui nous avait impressionnés, de par sa technique ou dans le duel. Elle est capable de se sortir de situations tendues, avec des prises de décision très rapides, une technique très fine et une conservation de balle très intéressante. Elle est très costaud dans le duel, très solide sur ses appuis, ce qui va être important pour nous en D1. Maintenant, on va travailler avec elle sur le volume. »

Passée par les U19 de Compiègne (2010-2012) et du PSG en 2012-2013 (14 matchs, 3 buts), c’est à VGA Saint-Maur qu’elle se révèle en D2 entre 2013 et 2015 (35 matchs, 2 buts). Ce qui débouche d’ailleurs sur une accession parmi l’élite du foot féminin. Aurore découvre ainsi la D1 et dispute la bagatelle de 20 rencontres (dont 15 comme titulaire) de championnat au cours de l’exercice 2015-2016. Son baptême du feu, elle le vit contre l’Olympique Lyonnais dès la première journée, le 30/08/15. La saison passée, elle a croisé par deux fois la route du LOSC en D2 (2-0, 2-6), un club qu’elle rejoint aujourd’hui pour franchir un nouveau cap dans sa jeune carrière. La joueuse se confie ainsi au moment d’aborder ce nouveau défi.

170804Aurore02_0.jpg
 

Objectif ? Gagner du temps de jeu en D1

« Au moment de faire un choix sur la suite de ma carrière, mon objectif était de jouer en D1. Car j’avais déjà évolué une saison à ce niveau avec mon ancien club. Ensuite, le LOSC est un club pro, bien structuré, avec des infrastructures au top. C’est ce que je recherche pour poursuivre ma progression. Le projet mis en place est solide et je suis très contente d’en faire partie. Mon premier objectif était d’être dans le groupe, il faut maintenant que j’aille chercher du temps de jeu. Pour cela, je dois franchir les étapes une à une et montrer que je suis capable de jouer dans cette équipe. »
 

Déjà une belle cohésion de groupe

« On travaille dur depuis la reprise, l’ambiance est bonne au sein du groupe. Je sens déjà une belle cohésion, ce qui est important pour bien préparer une saison. Les anciennes nous ont d’ailleurs récemment fait visiter la ville de Lille, c’était sympa. Je ne connaissais personne en arrivant, mais l’intégration se fait naturellement et simplement. Il manque juste un peu de soleil (elle se marre). »
 

Souffrir pour se souder et performer

« La préparation ? C’est la période qu’on n’aime pas trop car tu bosses très dur physiquement. Maintenant, on sait qu’il faut passer par là pour être performante dans ce domaine sur toute la saison. Là encore, ça se passe bien. On est soudé, on s’encourage quand c’est difficile et qu’on grimace. Nous sommes pressées de jouer des matchs de préparation. Notre jeu va se mettre en place petit à petit. Je découvre une nouvelle équipe, une nouvelle façon de travailler, une tactique différente… je m’adapte pour me montrer à la hauteur. »

170804Aurore03.jpg
 

Son regard sur cette formation losciste

« Pour moi, la force de cette équipe la saison passée c’était sa solidarité. C’est une des clés de sa réussite. Cette force a permis aux filles d’aller chercher la montée en D1. Car en tant qu’adversaire, on sentait que même dans la difficulté, les joueuses s’encourageaient. C’est pour cette raison qu’elles ont gagné le championnat. Pour la saison qui arrive, on devra avant tout aller chercher le maintien. Je pense qu’on a les capacités pour atteindre cet objectif au regard du potentiel de notre équipe. »
 

Un profil box to box

« Je suis milieu de terrain défensif. Ce que j’aime sur un terrain, c’est m’imposer physiquement, dans les duels, "charbonner", comme je dis souvent. Je pense que c’est ma qualité première. Je n’ai pas peur d’aller au combat, de rentrer dedans. J’essaierai donc d’apporter cela à mon équipe lorsque le coach fera appel à moi. J’aime bien aussi le jeu long, pour tenter de servir au mieux les attaquantes. Voilà, mais c’est gênant de parler de son jeu (elle sourit). »

170804Aurore04.jpg
 

Travailler pour s'imposer

« Je découvre un nouvel environnement. J’appréhende un peu de savoir si je vais jouer ou non, si je vais être dans le groupe ou pas. Je suis sérieuse, je bosse un maximum pour mettre toutes les chances de mon côté. À moi de prouver que je peux être à la hauteur sur le terrain. »
 

Gagner pour bien démarrer

« Le fossé entre la D2 et la D1 est important. Déjà physiquement, ça n’a rien à voir. Pour bien figurer dans ce championnat, il va falloir bosser, s’accrocher car on sait que ce sera compliqué contre des équipes comme Lyon ou le PSG. On devra donc répondre présent et aller chercher des points le plus rapidement possible contre des formations qui jouent dans notre catégorie. On aura notre carte à jouer. Peu importe l’adversaire, gagner le premier match, ça lance la saison de la meilleure des façons. Ça permet aussi de gagner en confiance pour la suite. »
 
Merci Aurore Paprzycki et encore bienvenue au LOSC. Restez connectés, vous découvrirez très vite la suite de cette présentation des nouvelles joueuses lilloises.