On l’attendait, on avait hâte d’y être, on y est ! Le championnat 2017-2018 se lance officiellement ce dimanche au Stade Pierre Mauroy pour les Dogues. Hasard du calendrier, ils avaient bouclé l’exercice précédent face aux Nantais (3-0), un adversaire qu’ils retrouvent pour cette première journée de Ligue 1 Conforama. Et samedi passé, les Lillois ont offert une mise en bouche pleine de promesses lors d’un Fan Day inédit face au Stade Rennais (4-2) dans l’enceinte villeneuvoise. Alors forcément, nos Nordistes sont attendus au tournant face aux Canaris pour ce qui marque le coup d’envoi de cette nouvelle aventure. Pour ce baptême du feu, Marcelo Bielsa aligne pas moins de cinq recrues dans son onze de départ : Ié, Malcuit, Ballo-Touré, Mendes et Araujo. Voilà le décor planté, place au spectacle !
 

Des Lillois séduisants qui vont de l’avant

 
Pas de round d’observation pour cette première de la saison puisque les joueurs de Marcelo Bielsa prennent d’entrée les contrôle des débats sur la pelouse du Stade Pierre Mauroy. Ils se mettent ainsi tout de suite dans le sens de la marche avec un décalage de Benzia pour El Ghazi qui crochète et arme à ras de terre. Dupé se couche pour capter le cuir (3’). Les Lillois combinent pour essayer de déstabiliser le bloc nantais, les corners se multiplient. Araujo prend lui aussi sa chance, sans réussite (14’). La première réplique des Canaris est signée Touré, Maignan dévie le ballon sur sa barre, à bout portant, la tête de Nakoulma qui a bien suivi fuit le cadre (22’). L’avertissement est reçu cinq sur cinq. El Ghazi s’essaye et trouve Dupé sur son chemin (25’). Puis le stade s’embrase lorsqu’Araujo fait trembler les filets… le but est refusé pour hors-jeu (27’). Les Loscistes insistent et une tête de De Préville rase le poteau droit (28’). Malcuit glisse lui en retrait pour le numéro 12 lillois en pleine surface, sa frappe enroulée passe au-dessus (37’).

170806FCN03.jpg
 

Alonso premier buteur lillois de la saison

 
Les Dogues repartent tambour-battant pour la seconde période avec Alonso qui expédie une frappe rasante imparable à la réception d’un centre de Kouamé repoussé par Dubois (1-0, 47’). Cette ouverture du score logique vient récompenser les bonnes intentions nordistes. La réaction nantaise est immédiate, heureusement Maignan sort le grand jeu d’une main ferme en face à face avec Rongier (50’). Puis le portier lillois sort d’une claquette un coup franc de Kacaniklic (51’). Les joueurs de Marcelo repartent alors de l’avant, Mendes est à la baguette à l’ouverture, Dupé vient lui s’interposer devant El Ghazi (55’). Sur un corner d’Araujo, la tentative de De Préville est hors cadre (65’). C’est ensuite Malcuit qui s’infiltre dans la surface de réparation et obtient un pénalty. De Préville se charge de le transformer en prenant à contrepied Dupé (2-0, 68’). Sur un centre téléguidé de Kouamé, le plat du pied d’El Ghazi ne laisse de son côté aucune chance à Dupé (3-0, 70’). Le LOSC débute ainsi idéalement son championnat avec ce large succès mérité face aux Nantais. On en redemande dès dimanche prochain à Strasbourg (15h).
 

Feuille de match : LOSC-FC Nantes 3-0 (0-0)

Dimanche 6 août 2017, coup d’envoi à 15h
Stade Pierre Mauroy
Arbitre : M. Millot
Buts : Alonso (47’), De Préville (68’ sp), El Ghazi (70’) pour le LOSC
Avertissements : Benzia (61’), El Ghazi (71') pour le LOSC, Pallois (40’), Nakoulma (58’), Gillet (75’) pour Nantes
LOSC : Maignan – Ié, Amadou (cap), Alonso – Malcuit, Mendes (Maia, 84’), Ballo-Touré (Kouamé, 46') – Benzia –  El Ghazi, De Préville (Ponce, 76’), Araujo.
Entraîneur : Marcelo Bielsa
FC Nantes : Dupé – Dubois (cap), Djidji (Awaziem, 74’), Diego Carlos, Pallois – Kacaniklic, Touré (Gillet, 74’), Rongier, Iloki (Thomasson, 63’) – Sala, Nakoulma.
Entraîneur : Claudio Ranieri    

170806FCN02.jpg