Ibrahim, bonjour. Comment expliques-tu la prestation du LOSC à Strasbourg ?
Je trouve qu’on a manqué de rythme et qu’on a commis trop d’erreurs. C’est surtout ça qui nous a coûté cher. Nous avons perdu beaucoup de ballons dans tous les secteurs de jeu. Et les Strasbourgeois ont bien su exploiter nos failles en contre. Le coach nous avait pourtant prévenus sur le fait que cette équipe pouvait nous mettre en danger en exploitant nos erreurs. C’est malheureusement ce qui est arrivé. Voilà, on va dire que c’était un jour sans.
 
Au-delà de votre prestation, le scénario de ce match a été incroyable et inédit avec 2 blessés, 3 changements en une mi-temps, un rouge pour Maignan…
Ça c’est sûr, je ne pensais d’ailleurs pas que j’allais finir la partie dans les buts. J’ai eu l’impression de revenir en arrière, à l’époque où plus jeune, je jouais dans mon quartier (il sourit). Plus sérieusement, je n’avais jamais vécu ça en tant que joueur. Comme quoi, tout peut arriver dans le foot, la preuve… Mais malgré ces circonstances défavorables, je regrette avant tout qu’on soit reparti avec une si lourde défaite. Après notre prestation contre Nantes, on ne s’attendait pas à vivre un tel revers à Strasbourg. On a pris une belle claque. Maintenant, il faut tourner la page et avancer…

“ON A PRIS UNE BELLE CLAQUE À STRASBOURG. ON DOIT SE RACHETER”


170818amadou02.jpg

 
Justement, ce dimanche, vous recevez Caen, dans quel état d’esprit l’aborder ?
Une remise en question s’impose. On se doit de se racheter et d’afficher un tout autre visage contre les Caennais, à la maison, devant nos supporters. Il faudra être capable de réitérer le même genre de prestation que face aux Nantais pour pouvoir l’emporter. Pour cela, il ne faudra pas prendre cette équipe à la légère, d’autant qu’elle voudra accrocher ses premiers points après deux revers de suite dans ce début de championnat.
 
D’autant qu’il existe un fort engouement autour de votre équipe et de ce nouveau projet du LOSC. Comment le vis-tu ?
Je sens vraiment cet engouement, l’implication de nos supporters est plus forte, ils sont plus nombreux à venir nous encourager. C’est très important pour nous, les joueurs. Car quand on les sent derrière nous, ça nous apporte une motivation supplémentaire. On a pu le constater contre Rennes lors du Fan Day ou face à Nantes, il y avait vraiment du monde, en plein été, ce qui est très plaisant. J’espère que ça va continuer, mais pour cela, il faut que nous, sur le terrain, on fasse du beau jeu, du spectacle et qu’on gagne des matchs pour les rendre heureux.
 
La suite de cette interview ? Elle est à retrouver ce dimanche au Stade Pierre Mauroy dans votre programme de match, Réservoir Dogues, édité en partenariat avec La Voix Médias.

HkM00U0U.jpg

Vous n'avez pas encore vos billets en poche ? Direction la billetterie en ligne.

FACEBOOK_[LOSCxCAEN_20aout]_1200x628_v1_VS_0.png