« On sait que la mayonnaise va prendre. » C’est de ces mots que Nicolas Pépé aborde son retour à Angers, quelques semaines après l’avoir quitté. Car face au SCO, les ambitions du LOSC sont claires : se relever après deux dernières rencontres compliquées face à Strasbourg (2-0) et Caen (0-2). L’occasion est belle, la chance – elle – est à saisir, histoire de partir l’esprit léger durant la trêve internationale. Sur le gazon, les premières minutes sont hachées tant l’impact physique est présent dans les deux camps.
 

D'une vraie partie d'échecs...

Tendue, la rencontre se débride quelque peu lorsqu’Araujo, bien servi par De Préville, croise trop sa frappe face à Letellier (19’). Face à un bloc angevin placé bas sur le terrain, les Lillois - placés en 4-1-4-1 - multiplient les efforts afin de se rapprocher de la cage adverse. Les recevants, eux, profitent de la moindre contre-attaque pour se montrer dangeureux. Ainsi s’installe un débat tactique entre deux équipes déterminées à aller chercher les trois points. Pour marquer ? Il faut un peu de folie. Et pour ça, les Lillois peuvent compter sur Araujo, parti en contre, et qui voit sa frappe frôler le poteau (50’).

1D4_0262.jpg
Crédit photo : Nicolas Geslin
 

... à une rencontre (très) ouverte

Car oui, au retour de la pause, le match se découvre et permet à chacun d’enfin s’exprimer. Araujo d’abord en profitant d’une remise de Bissouma pour forcer Letellier à s’interposer (54’). Puis Maignan dans la foulée, auteur d’une très grosse parade sur une frappe enroulée de Fulgini (55’). Si Ié maintient les espoirs lillois en sauvant sur la ligne une frappe adverse, Coulibaly ne se fait pas prier pour doucher les Dogues dans la foulée d’une tête sur corner. (1-0, 61’). Les Dogues, vexés, ne laissent pas tomber, loin de là. Si les assauts lillois se font de plus en plus présents, la 68ème minute fait taire tout le stade : De Préville - seul aux 25 mètres – arme une frappe imparable qui se loge dans la lucarne. Sublime (1-1, 68’).
 

 

Yves Bissouma aura l'occasion d'offrir la victoire aux siens mais sa frappe dans la surface est trop enlevée (90'). On n'ira pas plus loin dans ce #SCOLOSC.

Ainsi se termine cette rencontre finalement spectaculaire entre Angevins et Lillois. Les Dogues ont fait preuve d'un mental d'acier pour répondre au but angevin. Le chef d'oeuvre de De Préville (68') aura libéré un LOSC quelque peu timide en ce dimanche après-midi. La prochaine sortie ? Elle sera au Stade Pierre Mauroy ! On vous donne rendez-vous le 8 septembre prochain (19h) pour LOSC - Girondins de Bordeaux. 


Feuille de match
4ème journée de Ligue 1 Conforama, saison 2017-2018

asco_logo.png SCO Angers – LOSC logo_L1_LOSC_14.png : 1-1 (0-0)

Dimanche 27 août 2017 (17h)
Stade Raymond-Kopa, temps chaud (10 284 spectateurs).

Arbitre : 
Nicolas Rainville

Buts : De Préville (68') pour le LOSC. Coulibaly (61') pour Angers.
Avertissements : Pépé (15'), Araujo (23'), Ponce (80') pour le LOSC, Andreu (52') pour Angers.
 

LOSC : Maignan - Malcuit, Alonso, Ié, Maia - Amadou (C), Araujo, Bissouma, El Ghazi (Ponce, 45'), Pépé (Faraj, 90') - De Préville (Xeka, 76')
Entraîneur : Marcelo Bielsa

SCO Angers : Letellier - Andreu, Pavlovic, Thomas, Mangani (C) - Coulibaly, Capelle (Tait, 71'), Santamaria, Fulgini (Sunu, 76')- Manceau, Crivelli
Entraîneur : Stéphane Moulin