Quand un LOSC en quête de confiance (et devant faire face à son troisième déplacement consécutif) se déplace chez une équipe lyonnaise en plein rush, les bookmakers dévoilent naturellement leurs côtes en faveur des Rhodaniens. Donnés outsiders, les Lillois ont clairement conscience de l’ampleur de la tâche. Mais un Dogue, ça ne lâche pas, ça se bat.

Sur le terrain, c’est justement le visage qu’affichent les joueurs nordistes dès l’entame. Concentrés, groupés, les partenaires d’Ibrahim Amadou – organisés dans un inédit 4-5-1 –, quadrillent parfaitement le terrain. Si le premier frisson est offert par Diakhaby, d’une puissante tête trop décroisée sur corner (20’), le chef d’œuvre du soir est signé Thiago Mendes, dans la foulée. Lancé côté droit, le Brésilien repique dans l’axe et vient lover un amour d’enroulé du gauche dans le petit filet opposé (0-1, 21’).

 

Un golaço de Mendes, une cabeza de Ponce, voilà le LOSC requinqué

La suite ? Elle prend la forme d’une histoire de fortes têtes. Celle de Mariano, déjà. Alerté depuis le côté droit, l’attaquant lyonnais égalise en devançant la sortie de Maignan (1-1, 36’). Puis celle de Ponce, parfaitement décroisée suite à un centre (tout aussi parfait) de Malcuit. Le petit filet tremble à nouveau (1-2, 40’). Quel match ! 

171130Mendes.jpg
 

Maignan part du bon côté, c’est bloqué !

Après la pause, vous vous doutez bien que l’OL durcit la vis et accentue la pression. La faute (involontaire) de Ballo-Touré accouche d’un penalty…que Maignan bloque avec autorité face à Fekir (57’). Les Nordistes font le dos rond et tentent de répliquer par attaques placées. Sur l’une d’elles, Ponce se balade côté gauche et centre pour Mendes qui manque totalement sa reprise à bout portant (64’). Dommage. Et que dire de cet immense cafouillage lyonnais dans la surface lilloise, si ce n’est que Maignan réalise un arrêt réflexe de toute beauté face à Mariano (85’)…Puis est sauvé par son poteau (86’) au cœur d’une fin de match étouffante...Mais ça tient !

Exemplaire de solidarité et d'abnegation, le LOSC s'impose chez un OL pourtant en pleine forme. Un match référence qui, soyons en sûrs, viendra servir de base dans la remontée espérée au classement. A confirmer dès ce samedi (20h) au Stade Pierre Mauroy contre Toulouse.

 


Feuille de match
15e journée de Ligue 1 Conforama

Olympique_lyonnais_(logo).svg__1.png OLYMPIQUE LYONNAIS-LOSC LOSC_21.png 1-2 (1-2)

Mercredi 29 novembre 2017, 19h
Groupama Stadium, temps frais et sec - 31 679 spectateurs


Arbitre : M. Miguelgorry

Buts Mendes (21’), Ponce (40’) pour le LOSC ; Mariano (36’) pour l’OL
Avertissements : Ballo-Touré (47’) pour le LOSC
 
Olympique Lyonnais : Lopes – Rafael, Diakhaby (Yanga Mbiwa, 53’), Marcelo, Mendy (Marçal, 46’) – Ndombele (Cornet, 46’), Tousard – Aouar, Fekir (cap.), Depay – Mariano

LOSC : Maignan – Ié, Soumaoro, Alonso, Ballo-Touré – Malcuit, Thiago Mendes, Amadou (cap.) (Bissouma, 50’), Thiago Maia, Benzia (Araujo, 71’) – Ponce (Pépé, 90'+1)