Fernando Da Cruz

« Ce soir, on a été indigne d’une équipe du LOSC sur cette première période. L’adversaire en voulait plus que nous au niveau de l’agressivité des intentions de jeu et nous a donné une belle leçon de football en première période. C’est la deuxième fois après Montpellier qu’on assiste à des comportements individualistes. On peut dire que cette équipe est jeune, mais ça n’excuse pas tout. Nous avons vite baissé les bras quand on a encaissé le premier but. On s’est vite résigné. Nous étions sur des matchs assez cohérents et nous sommes retombés dans nos travers. Ce n’est pas digne d’une équipe du LOSC. Ce n’est pas ça, le LOSC. »

« On a bien entendu recadré les joueurs à la mi-temps en leur disant qu’il y avait des choses qu’on ne voulait plus voir. Ça a été un peu mieux en deuxième période avec deux ou trois situations intéressantes et une équipe lilloise plus agressive, qui gagnait ses duels. On doit maintenant prendre nos responsabilités et rebondir. Dijon en avait pris 4 la semaine dernière à Guingamp. Aujourd’hui, ils ont réagi contre nous. On attend donc ce même type de réaction contre Nice, mercredi. On voulait prendre 4 points sur ces deux matchs. On ne les aura pas. Mais on peut encore aller en chercher trois. Il faut une réaction d’orgueil. »

« Je comprends la réaction de nos supporters. Faire autant de kilomètres pour cette première mi-temps, c’est dur. Vu le petit sursaut d’orgueil après la pause, j’ose espérer qu’on ait encore envie de se battre et je crois qu’on pourra le faire mercredi. Je crois que nos joueurs prendront leurs responsabilités contre Nice. »
 

Olivier Dall’Oglio

« On a effectué une bonne entame de match en se montrant efficace devant et en marquant trois buts avant la mi-temps. Après, nous n’avons pas été maîtres du jeu sur la deuxième période, on a beaucoup couru très bien défendu sans prendre de but. Sur ce genre de match, il s’agit de ne pas redonner confiance à l’adversaire en lui laissant des espaces. »