Au bon souvenir des Gervinho, Corchia, De Melo, Garcia…

Olivier Pickeu, Laurent Peyrelade, Claude Fichaux, Fernando D’Amico, Laurent Bonnart, Dagui Bakari, mais aussi plus récemment Rudi Garcia, Gervinho, Tulio De Melo, Marko Basa ou encore Sébastien Corchia… Nombreux ont été les (glorieux) anciens Dogues à avoir porté le maillot rouge et jaune du Mans. Il faut dire que le club sarthois dispose d’un passé récent plutôt solide en Ligue 1.

À ce propos, la dernière confrontation entre Nordistes et Sarthois remonte au 24 avril 2010. Ce soir-là, les Dogues s’étaient imposés (1-2) à Léon Bollée, l’ancien stade manceau, grâce à des buts de De Melo et Cabaye.



Par ailleurs, le #LMFCLOSC de ce samedi sera la deuxième confrontation de l’histoire de la Coupe de France entre Le Mans et Lille après la victoire des Dogues en 2005 (2-1), en 1/32e de finale. Car disons-le, l’air sarthois réussit plutôt bien aux Lillois de façon générale. Le LOSC n’a d’ailleurs perdu qu’un seul de ses six derniers matchs officiels en terre mancelle (3 victoires, 2 nuls).
 

Une première pour les Dogues au MMArena ? Vraiment ?

Hey, mais attendez ! Le LOSC ne serait-il pas sur le point de disputer le tout premier match de son histoire au MMArena ? C’est vrai, ça. Étant donné que le club manceau a quitté l’élite en 2010 avant d’entrer dans sa nouvelle enceinte de 25 000 places l’année suivante, les Dogues n’ont donc jamais pu y planter leurs crampons. Sauf que… les  Jeux Équestres Mondiaux sont passés par là. Le 15 août 2014, le Stade Malherbe de Caen a « reçu » le LOSC au Mans en raison de cet évènement hippique organisé dans son stade d’Ornano. Et même que ce jour-là, les Lillois l’ont emporté 0-1.

 180104mans9.jpg

Ce samedi, c’est d’ailleurs un MMArena des grands jours qui accueillera #LMFCLOSC. Plus de 15 000 spectateurs sont attendus dans l’arène mancelle.


Leader de N2 avec quelques ex-joueurs de L2

Quoi de neuf côté adverse ? En championnat, tout va. Actuel leader de sa poule D de National 2 (ex CFA), Le Mans FC domine son dauphin (Lorient B) de cinq points. Une avance solide qui fait du club sang et or (défait une seule fois cette saison) l’un des favoris à la montée en National 1 (ex National). Il faut dire que le groupe coaché par Richard Déziré (ex Quevilly, Raon L’Etape, Avranches) est rompu aux joutes du football amateur, avec notamment plusieurs joueurs formés au sein de centres de formations de clubs pros, comme Vardin (Caen), Pivaty, Lemonnier (Rennes), ou encore Archimbaud (Lyon). Certains, comme Vincent (Gueugnon),  Thibault et Créhin (Laval) ou Hafidi (Angers) sont même déjà apparus en Ligue 2.

180103mans.jpg


Un Manceau formé au LOSC

Ce #LMFCLOSC sera particulier à plus d’un titre pour Cédric Mensah. Gardien du Mans FC depuis un an et demi, cet international togolais de 28 ans né à Marseille est passé par le centre de formation du LOSC. C’était en 2007-2008, pour une saison en U19 et CFA. À quelques jours des retrouvailles avec son ancien club, il se souvient de son année lilloise.

MENSAH001.png
 

Il a dit

« On va tout faire pour bien accueillir la délégation lilloise, supporters compris pour montrer que le football peut aussi véhiculer des valeurs positives. » Thierry Gomez, Président du Mans FC
 

À deux doigts d’un remake contre l’Excelsior

Et dire qu’à peu de choses près, on aurait pu assister à un remake du 1/32e de finale de la saison dernière. Au tour précédent, les pensionnaires du MMArena se sont qualifiés aux dépens des Réunionnais de l’AS Excelsior Saint-Joseph, ceux-là même que les Dogues affait dominés l’an dernier à pareille époque (4-1).


Le parcours du Mans FC en Coupe de France 2017-2018

4eme tour : Patriote Brulonnaise – Le Mans FC : 0-4
5eme tour : La Baule Le Pouliguen – Le Mans FC : 0-2
6eme tour : Pouzauges Reaumur AC – Le Mans FC : 1-3 (a.p)
7eme tour : Caen ASPTT – Le Mans FC : 0-1
8eme tour : AS Excelsior Saint-Joseph – Le Mans FC : 2-3
1/32e de finale : Le Mans FC – LOSC 

001_18.jpg